Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Grande messe punk-rock pour Blink-182 en clôture du FEQ

Notre critique
Une grande finale un peu expédiée, mais néanmoins efficace.
Satisfait

On s'était déplacé en grand nombre pour assister au dernier soir de musique offert par le Festival d'été de Québec, en compagnie de légendes du punk rock. Les vieux routiers The offspring, toujours en grande forme, précédaient la formation Blink-182, tout en étant aussi très attendus. Ceux-ci ont livré une première partie musclée incluant de nombreux hits dont « Pretty Fly (For a White Guy) » et « Self Esteem » et ils ont reçu en retour une déferlante d'amour. Après une bonne heure de succès punk rock pur jus, les têtes d'affiche pouvaient enfin monter sur scène, avec leur artillerie lourde, devant une foule qui en réclamait plus. Heureusement pour tous, la température collaborait enfin, à l'encontre de la veille où le site avait dû être évacué, après deux chansons d'Imagine Dragons, en raison d'orages violents.

C'est à une véritable messe punk rock que nous avons eu droit ce dimanche soir, alors que les adeptes ont accueilli Mark Hoppus, Matt Skiba et Travis Barker avec une ferveur évidente. Dans un épais nuage de fumée, les trois musiciens ont lancé leur segment sur la pesante « Dumpweed », accompagnés par les cris stridents d'un public complice. Pendant la soirée, Skiba et Hoppus se sont partagé le micro, offrant ainsi une certaine variété.

Sur « Aliens Exist », qui a inspiré la superbe affiche produite pour la soirée et que vous pouvez voir ci-dessous, le public a pu se lancer des extraterrestres gonflables, ce qui offrait un coup d'oeil ludique. Il faut dire qu'en général, le spectacle en jetait visuellement, avec ses jeux d'éclairage imposants, ses projections et ses effets cryotechniques et pyrotechniques. Le groupe est débarqué sur les Plaines avec plusieurs dix-roues de matériel pour en mettre plein la vue aux fans et le résultat en valait la chandelle.

La folie attendue sur « What's My Age Again », jouée en début de programme, a bel et bien eu lieu comme prévu. Comme on soulignait ce soir les 20 ans de l'album Enema of the State, les festivaliers ont eu droit à l'album complet, avant que l'on complète le portrait avec plusieurs hits comme « I Miss You » et sa foule-chorale, « Blame It on My Youth » et « Family reunion ». La chanson « Dammit » a servi de dessert, arrosée de confettis. L'ambiance était à la fête du début à la fin de cet événement rock, même si le groupe s'est montré globalement peu chaleureux. Aucun rappel n'a été offert et on bloquait la sortie aux festivaliers à 10 h 50 pour permettre aux membres de quitter dans leurs autobus de tournée. Cette conclusion expédiée pouvait décevoir.

Au final, plusieurs auront préféré The Offspring, d'autres Blink-182. Quoi qu'il en soit, il y en avait pour tous et cette conclusion festive était un beau point d'orgue à un festival qui fait battre notre coeur chaque année. À l'an prochain!

Voici la liste des chansons interprétées par Blink-182 ce dimanche soir :

  • Dumpweed
  • Don’t Leave Me
  • Aliens Exist
  • Going Away to College
  • What’s My Age Again?
  • Dysentery Gary
  • Adam's Song
  • All the Small Things
  • The Party Song
  • Mutt
  • Wendy Clear
  • Anthem
  • Bored to Death
  • I Miss You
  • Blame It on my Youth
  • First Date
  • Family Reunion
  • Dammit