Publicité
Galerie de photos

Phil Roy continue d'élever la barre avec son Gala ComediHa!

Les galas ComediHa! animés par Phil Roy sont devenus des incontournables. Dans une formule s'adressant au moins de 35 ans (coupable, je ne suis plus le public cible), l'humoriste continue d'élever la barre avec des événements originaux, dans l'air du temps et qui jouent à fond la nostalgie. Pour son premier gala en 2017, Phil Roy avait fait plaisir aux éternels adeptes de Dans une galaxie près de chez vous en pastichant la populaire série, entouré d'amis. L'an dernier, il a ravi les coeurs d'enfants qui ont grandi devant Canal Famille en ramenant notamment sur scène Bibi et Jean-Lou de Radio Enfer (un tour de force), un moment que nous ne sommes pas près d'oublier. Cette année n'est pas en reste, bien qu'on se soit un peu éloigné de la thématique « moins 35 ». L'humoriste a offert un gala rythmé, truffé de belles découvertes et de coups de coeur.

Dans son numéro d'ouverture, celui qu'on a appelé Monsieur pendant deux ans de tournée a conversé à propos des technologies et réseaux sociaux et de la manière dont ceux-ci ont transformé les communications. Avec l'aplomb qu'on lui connaît, l'humoriste a offert un stand-up inédit aussi drôle que pertinent. Dans la même veine, pendant son deuxième monologue, il a plongé tête première dans ses souvenirs Facebook, nous faisant rigoler au passage avec plusieurs photos d'époque peu flatteuses. L'autodérision était au coeur de ce numéro bien ficelé; une réussite. Son humour bon enfant et futé saura toujours nous charmer.

Comme c'était le cas aussi dans ses précédents galas, Phil Roy s'était franchement bien entouré ce soir. Parmi ses invités, on retrouvait certains artistes moins connus - comme Pascal Cameron et Dave Morgan qui ont eu leur baptême dans un gala d'humour - et d'autres qui commencent à se tailler une place de choix dans l'industrie, à juste titre. En première partie, impossible de ne pas succomber devant Kev Adams, une superstar en Europe qui n'aura aucune difficulté à faire sa place chez nous. L'humoriste français a proposé un redoutable numéro sur son séjour au Québec, parfaitement adapté pour le public d'ici, et qui a fait hurler la salle. L'ovation était méritée et nécessaire. Nous sommes impatients de découvrir le gala qu'il nous présentera ce samedi. Inspirée par l'audace de Pier-Luc Funk l'an dernier, l'animatrice Anaïs Favron a tenté sa chance sur scène avec un segment inégal, mais néanmoins divertissant. Suivait Guillaume Pineault dont l'efficacité sur scène n'est plus à débattre. Son récit d'un voyage à Walt Disney avec son amoureuse avait de quoi nous faire pleurer de rire. Notre coup de coeur s'est poursuivi pour Didier Lambert qui, avec son style gaillard unique, a raconté ses visites au parc avec son fils. Enfin, l'excellent comédien Will Murphy s'est avéré très crédible dans la peau d'un jeune Phil Roy, dans un sketch en dents de scie misant sur les voyages dans le temps.

En seconde partie, Coco Béliveau a fait de la vengeance une arme lui permettant de perdre du poids. Original! Yannick De Martino, avec son humour délicieusement absurde, a servi un slam humoristique au public qui n'a pu que capituler devant tant de folie. Décidément, cet humoriste ne pense pas comme tout le monde et il ne faut pas que ça change : « Dans la vie, il faut foncer, pas pâlir. » Le moment fort de la soirée revient toutefois à Pierre-Yves Roy-Desmarais, dont la présence scénique est impeccable, voire impressionnante. Celui-ci a partagé avec la foule hilare les blagues ratées de ses oncles et tantes et, honnêtement, nous en aurions pris plus. À quand un premier one-man-show pour lui?

Finalement, le clou de la soirée s'est joué en présence de nul autre que Pierre Bouvier de la formation Simple Plan, qui est venu interpréter « I'm Just a Kid » avec l'animateur. La foule s'est rapidement transformée en chorale, alors que Phil Roy faisait ses adieux à la formule « moins 35 ». Est-ce que cela veut simplement dire que l'humoriste vieillit ou que nous n'aurons pas le plaisir de le retrouver l'an prochain? Espérons qu'il s'agit de la première réponse, parce que nous ne sommes pas certains de pouvoir maintenant nous en passer... Merci à Phil Roy, tous ses invités et ComediHa! pour cette superbe soirée d'humour!