Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

WandaVision : Un projet audacieux de Marvel sur Disney+

Notre critique
Wandavision a beaucoup de potentiel, mais ce n'est pas du tout ce à quoi Marvel nous a habitués.
Étonné

WandaVision est la première série tirée de l'univers de Marvel. Elle sera disponible sur Disney+ dès le 15 janvier.

L'équipe derrière le projet décrit la série comme « une lettre d'amour à la télévision et aux sitcoms ». Il faut savoir qu'on nous propulse, sans introduction ou mise en contexte, dans une émission de télévision des années 50 avec des rires en canne et un humour burlesque assumé. On s'est inspiré de classiques du genre - dont The Dick Van Dyke Show et I Love Lucy - pour livrer un produit crédible. Le tout a même été enregistré devant public, comme dans le bon vieux temps. Au fil de la série, les deux héros, Wanda et Vision, franchissent les époques à travers le médium de la télévision. Leur entrée en matière est en noir et blanc, puis la couleur apparaît et le style se métamorphose, lentement.

Nous avons vu trois épisodes et dans ceux-ci jamais on nous explique vraiment ce que les deux superhéros font dans un sitcom. L'histoire de WandaVision, nous dit-on, se déroule un peu après les évènements dépeints dans Avengers: Endgame, mais on ne fait pourtant aucune référence contemporaine avant la toute fin du troisième chapitre. Il s'agit certainement d'une série qui mérite notre persévérance. Il ne faut pas abandonné même si on a parfois l'impression de regarder un vieil épisode de Ma sorcière bien-aimée.

« Audacieux » fait certainement partie des meilleurs qualificatifs pour décrire ce projet. Nous sommes à des années lumières de ce que Marvel nous a proposé au cinéma jusqu'a maintenant. Cette idée « farfelue », comme la décrit le producteur Kevin Feige en conférence de presse, n'aurait pas pu être développée dans un autre médium que la télévision. Le petit écran permet cette rétrospective étonnante et ce renversement narratif déconcertant.

Visuellement, WandaVision est impeccable. Indéniablement, on a porté une attention particulière aux détails. Les décors, les costumes, le rendu de l'image et du son; tout est parfait. Paul Bettany et Elizabeth Olsen sont aussi fabuleux dans les rôles principaux. Ils incarnent à merveille ce jeune couple follement amoureux qui emménage dans un quartier aisé de banlieue et tente de s'intégrer malgré leurs différences. La série nous permettra également de retrouver Monica Rambeau, la fille de la meilleure amie de Carol Danvers (Capitaine Marvel) maintenant devenue adulte, ainsi que l'agent secret Jimmy Woo, qu'on a vu dans Ant-Man and The Wasp, et Darcy, qui était l'assistante de Jane Foster dans Thor et Thor: The Dark World.

WandaVision a beaucoup de potentiel, mais il faut être conscient que ce n'est pas du tout ce à quoi Marvel nous a habitués. Il faut plonger dans la série sans trop de poser de questions, sinon on risque d'abandonner avant qu'on nous ait présenté le meilleur.