Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Une situation complexe jamais vue à La voix

Cette semaine, dans la publicité de l'épisode de ce dimanche à La voix, nous avions pu constater que Lara Fabian devait prendre une décision particulièrement difficile, qui l'a mise dans tous ses états.

Ce que nous avons appris ce dimanche, c'est que la coach était incapable de choisir entre Marianne et Geneviève, deux candidates à la voix puissante qui ont interprété en duo la pièce « Un peu plus haut » de Ginette Reno. Il faut le dire, la performance était spectaculaire!

Comme il lui restait toujours un vol, Lara Fabian a demandé s'il était possible pour elle de voler son propre candidat. Après avoir lancé un « non non non, tu ne peux pas faire ça Lara », Charles Lafortune a mentionné que les patrons appelaient Talpa, le détenteur des droits du format, afin de savoir si une telle manoeuvre était « légale » selon les règlements du jeu.

Alex Nevksy et Marc Dupré, qui avaient aussi encore un vol en leur possession, ne voyaient pas de problème à ce que Lara vole sa propre candidate. À la suite de discussions entre la maison de production qui possède les droits internationaux et l'équipe de Montréal, il a été révélé qu'une situation semblable avait déjà eu lieu aux États-Unis, et que donc, Lara pouvait se prévaloir de ce privilège, mais « de façon unique et exceptionnelle ».

L'animateur a ensuite mentionné qu'en faisant cela, elle empêchait, par contre, l'une d'elles de se rendre en finale puisque le public allait ultérieurement en éliminer une. Malgré tout, Lara a choisi de garder ses deux chanteuses dans son équipe après leur avoir demandé la permission. « Je vous garde parce que là, c'est le public qui choisit et que je n'aurai alors aucun regret », a-t-elle lancé en regagnant son siège, fière.

Lara Fabian a du cran et elle n'a pas froid aux yeux! On aime la voir autant investie et entière.

Rappelons que la semaine dernière, l'équipe de La voix a brisé une autre barrière en camouflant à la perfection l'éviction d'un candidat pour des raisons judiciaires.

La production ne se gêne pas non plus pour montrer la fermeté d'Éric Lapointe, qui dit tout avec honnêteté à ses candidats, même si cela peut parfois heurter leur sensibilité. Encore ce dimanche, le coach n'a pas mis de gants blancs pour faire part de ses impressions à ses candidats.