Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Une bande-annonce trompeuse de District 31 dupe les fans

L'équipe de District 31 prend plaisir à mystifier ses fans. L'auteur a rapidement compris qu'en ne donnant qu'une partie de l'information aux téléspectateurs, ils les amèneraient à spéculer et ainsi, ferait parler de l'émission.

Nous sommes généralement assez habiles pour flairer les pièges laissés par Luc Dionne, mais nous devons admettre que nous sommes récemment tombés dans le panneau de la bande-annonce trompeuse (voyez-la ici). Ce mardi, la page Facebook de District 31 nous présentait des extraits du prochain épisode dans lesquels nous pouvions revoir Amélie Bérubé, incarnée par la talentueuse Charlotte Legault.

Bien que la comédienne a récemment fait ses au revoir à la série, nous nous doutions qu'elle n'en avait pourtant pas terminé avec District 31. Cette apparition éclair dans la bande-annonce nous a donc laissés croire qu'elle effectuerait son retour à l'écran ce mercredi soir. Les fans les plus assidus avaient compris qu'il s'agissait de vieilles images, tournées il y a plusieurs mois, mais, de notre côté, nous avons été bel et bien dupes.

N'empêche que Yanick Dubeau a tout de même mentionné qu'il aimerait bien revoir Amélie Bérubé qui a été sa prisonnière, un bref moment, dans les épisodes diffusés au retour des fêtes. On peut donc s'imaginer que le personnage sera de retour sous peu.

Rejoint mardi soir, la comédienne Charlotte Legault mentionne ceci : « J'ai été surprise de me voir dans la bande-annonce de l'épisode de ce soir... je ne comprenais rien. Parce que cette scène a déjà été diffusée... J'ai pu constater encore une fois l'amour que les gens ont envers ce personnage avec tous les messages privés que j'ai reçu aujourd'hui », a-t-elle indiqué.

À savoir si elle reviendra d'ici la fin de la saison, l'actrice répond simplement : « à suivre ». Le mystère plane donc toujours.

Rappelons que Charlotte Legault figurera bientôt au générique d'une nouvelle série prometteuse de Radio-Canada : les détails ici.