Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Critique

Unbreakbale Kimmy Schmidt : quand secte rime avec rire

Qui est cette inébranlable Kimmy Schmidt? Une jeune femme qui a passé la moitié de sa vie sous terre contre son gré. Pourquoi est-elle si drôle? Parce que ses références culturelles datent des années 90 et qu'elle doit s'habituer à sa nouvelle vie, à hauteur d'horizon, dans un New York moderne qui lui est pratiquement exotique.

La nouvelle série de la reine américaine de l'humour, Tina Fey, qui nous avait donné l'hilarant 30 Rock, a ce petit je-ne-sais-quoi qui nous fait y retourner jusqu'à la toute fin. À commencer par la performance énergique et colorée d'Ellie Kemper dans le rôle de Schmidt, une femme naïvement en liesse qui ne se laisse abattre sous aucun prétexte. Comment résister à ce personnage fondamentalement heureux qui ne comprend rien de l'internet et de la technologie et qui éclate d'un rire surréaliste en découvrant les robinets automatiques à détection de mouvement? Magique.

Schmidt saura s'entourer d'une faune bigarrée des plus attachantes pour recommencer sa vie. D'abord, avec sa nouvelle patronne riche, futile et névrosée, interprétée par la sublime Jane Krakowski, qui a certaines des répliques les plus succulentes de la série. Mais la découverte de cette proposition est sans contredit l'acteur Tituss Burgess qui donne vie au colocataire de Kimmy Schmidt, Titus Andromedon, un acteur dont l'homosexualité assumée est aussi drôle que ses navrants moments de gloire. On pense encore à sa chanson, Pinot (Peeno) Noir, qui est un véritable ver d'oreille, tout comme la chanson thème de la série d'ailleurs.

On doit le dire, il faut quelques épisodes avant que ce nouvel effort de Tina Fey ait atteint son véritable rythme de croisière. Les deux premiers épisodes placent l'intrigue sans être aussi amusants que la suite. Mais une fois que Kimmy a définitivement installé ses pénates dans la Grosse Pomme et rencontré son nouveau clan, les rires fusent encore et encore, les répliques savoureuses s'accumulent jusqu'à vouloir se taper les mains sur les cuisses. La réalisation efficace, dynamique, laisse toute la place aux acteurs et au texte génial de Fey.

Impossible de s'arrêter après avoir commencé. Vivement donc la deuxième saison de cette nouvelle suggestion de Netflix qui a autant de charme que son personnage principal!