Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Un souper presque parfaite : Note presque parfaite pour le nouveau narrateur Antoine Vézina

Après une année de disette, pendant laquelle on nous a présenté les meilleurs moments, nous avons enfin pu renouer avec Un souper presque parfait sur les ondes de Noovo cette semaine. Cette nouvelle saison promettait beaucoup de changements, notamment en raison du départ d'André Ducharme, qui agissait sur plusieurs plans, dont celui de narrateur, depuis les débuts de la quotidienne. Allions-nous nous ennuyer de lui? Certainement un peu.

Par contre, après deux soirs de diffusion de cette nouvelle saison, force est de constater qu'Antoine Vézina, qui a été choisi comme remplaçant, offre une excellente performance dans le rôle de narrateur. Celui-ci a juste la bonne dose de dérision, d'insolence, de bonhommie et d'humour pour nous faire craquer. Déjà, les rires étaient au rendez-vous en faisant sa connaissance dans ce contexte.

Évidemment, le concept de l'émission appelle aussi à la franche rigolade, en compagnie de participants qui sont toujours assez singuliers et dont les compétences culinaires ne sont pas toujours au sommet. C'est encore le cas cette semaine avec la cosméticienne volubile, la maniaque de maisons hantées, l'avocat amateur de gilets de loup, le sexagénaire qui se questionne sur le point G et la jeune femme qui lève les yeux au ciel à chaque commentaire de boomers. Tout ce beau monde est réuni autour d'une même table, derrière des plexis, en compagnie de nombreux moustiques qui se sont également invités à la fête. Quel sera le résultat? Difficile de le dire à ce point-ci.

Pour ne pas forcer la comparaison avec les saisons précédentes, la production a cru bon de revamper l'émission en lui offrant un nouveau générique, une musique thème remise au goût du jour et quelques ajouts intelligents. On a notamment droit à une tournée des maisons des participants maintenant. De plus, l'affichage des résultats a aussi été renouvelé. Tout cela mis ensemble, on offre un second souffle à ce concept qui sait rallier les curieux depuis le début. Parions que ce sera encore le cas cette saison!