Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Un candidat vedette d'Un souper presque parfait fait une confidence étonnante

La nouvelle saison d'Un souper presque parfait a été lancée cette semaine sur les ondes de Noovo. Comme la crise de la Covid empêche de réunir autour d'une table des candidats, la production a opté pour une saison des meilleurs moments, en nous offrant des résumés de ce qui s'est passé en 10 saisons de téléréalité. Le résultat est particulièrement réussi et pourrait continuer à intéresser les adeptes.

Ce mardi, on consacrait un épisode complet à un participant vedette de l'émission, Vianney Godbout. Celui-ci a fait quatre semaines de l'émission, en plus de récolter la première note de 36, pour un repas original et franchement bien exécuté. Celui-ci a été marquant notamment pour son attitude frondeuse.

Voilà qu'on avait droit à ses meilleurs moments, mais aussi à une entrevue avec celui-ci. En discutant avec André Ducharme, Vianney a fait une confidence étonnante. Plusieurs téléspectateurs avaient remarqué le changement physique du candidat au fil des saisons. En effet, celui-ci était aux prises avec des problèmes de santé en plus d'un régime de vie malsain.

Il indique qu'à 33 ans, il a dû recevoir une greffe du foie. Il a passé très près de la mort. On se rappellera que Madame Lise avait été inquiète de sa condition en 2017. D'ailleurs, nous avons du même coup appris le décès de Madame Lise Toupin, qui a aussi été une candidate marquante de l'émission.

Vianney dit : « J'ai été transplanté du foie le 28 octobre, après avoir été un bon 5 mois entre la vie et la mort à l'hôpital. C'est sûr que mon mode de vie n'avait aucun bon sens. Il y avait aussi une bonne partie héréditaire. Parce que je n'étais pas le seul au monde qui a un mode de vie de rock star. Mais à 33 ans, faire une cirrhose, ce n'était pas le fun. »

Il ajoute : « À ce moment-là, je savais qu'il y avait un problème, mais j'étais dans le déni. Je n'étais pas complexé par mon poids ou quoi que ce soit. Avec les filles ça marchait bien. Je n'avais pas de problèmes professionnels. Je me levais, tout fonctionnait. Mais clairement, si on regarde, il y avait quelque chose qui ne fonctionnait pas du tout. »

L'ancien candidat d'USPP indique qu'il s'implique maintenant pour sensibiliser les gens à cette cause et aussi pour faire connaître Transplant Québec par le biais de ses restaurants.

Jusqu'à présent, comment trouvez-vous cette nouvelle saison « meilleurs moments » d'Un souper presque parfait?