Tout le monde en parle : Inspirante Rosalie Taillefer-Simard

Animée par la même joie de vivre contagieuse que son père, la jeune Rosalie Taillefer-Simard est arrivée sur le plateau de Tout le monde en parle ce dimanche avec une candeur et une douceur qui aurait pu faire sourire le Grinch.

Rosalie est née sourde, mais grâce à des implants cochléaires, elle a un certain niveau d'audition. La jeune femme, qui dansera bientôt sur scène avec son père René Simard, n'entend, par contre, pas la musique. « En pratiquant, on apprend la vitesse des mouvements. Je sens le beat, le rythme, mais c'est sur que du ballet pour moi c'est toute la même musique. Mais je me fais des repères. Avec René on a commencé nos répétitions, et ça se passe très bien. La musique, je ne l'entends pas comme vous autres, c'est sûr. »

L'interprète de « L'oiseau » explique comment il en est venu à inviter sa fille à participer à son nouveau spectacle. « Claudine Bachand, mon agent depuis 25 ans, a dit que ce serait l'fun que je fasse un numéro avec Rosalie. Moi j'osais même pas lui demander. Je ne savais pas que si ça l'intéressait. J'ai été producteur de contenu à un air de famille pendant 3 ans, je voyais des familles passées, et je trouvais tellement ça beau voir des familles chanter ensemble, je me suis dit : moi je goûterais pas à ça. Mais la vie est truffée de surprises. Si on m'avait dit lorsqu'elle est née (parce que c'est la 2e sourde qu'on a eue dans la famille) qu'un jour je danserais avec ma fille, je ne l'aurais jamais cru. »

« La surdité à prime à bord on s'en ait fait un ami, explique René Simard. On en rit. C'est ça qui nous a aidés à avancer. Le premier c'est sur que ça prit du temps, ça prit trois jours avant de s'en remettre. Rosalie, ça prit une demi-journée. On a commencé à communiquer avec les enfants en signe, et après ça, quand ils ont eu l'implant, là graduellement on cachait nos lèvres, une fois qu'on savait qu'il comprenait le mot en question, pour ne pas que ça devienne une béquille au niveau de la lecture labiale. »

« La vie a fait que j'ai eu des enfants sourds, mais ça m'a appris qu'on peut entendre autre chose qu'avec nos oreilles. »

Rosalie est également une artiste des arts visuels. Ses peintures sont magnifiques. Voici deux d'entre elles ci-dessous :