Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Tous pour un chalet : Une deuxième saison réussie

J'ai découvert Tous pour un chalet lors de cette deuxième saison. J'ai visionné le premier épisode un peu par hasard et je suis tombée sous le charme de cette proposition originale de Canal Vie, dévorant chacun des épisodes comme une récompense hebdomadaire. Des émissions de rénovation, il y en a des tonnes au petit écran, mais celle-ci possède une fraîcheur et une humanité qu'on retrouve rarement au sein des autres projets.

On se passerait certainement des présentations exhaustives de tous les commanditaires et de ces mises en situation ridicules pour annoncer les partenaires, mais on comprend qu'ils sont nécessaires pour permettre la survie d'un projet couteux comme celui-là.

L'animateur Mathieu Baron est en grande partie responsable du succès de Tous pour un chalet. Baron prend de plus en plus confiance devant les caméras et perfectionne continuellement ses talents d'animateur. Il se permet de rigoler avec les candidats, mais sait retrouver son sérieux lors des éliminations. L'ancien candidat de Loft Story est drôle, pertinent et attachant. Mathieu Baron nous prouve ici qu'il a tout pour continuer d'avancer dans le métier.

© Canal Vie

Pour ceux qui seraient étrangers au concept, précisons que Tous pour un chalet réunit neuf duos qui devront s'allier afin de construire un chalet de leurs propres mains. Ils seront épaulés par deux experts du domaine - l'entrepreneur Félix Ménard et la designer Emilie Cerretti - qui jugeront la qualité du travail accompli puis détermineront lesquels pourront poursuivre l'aventure et lesquels seront exclus de la compétition.

Cette année, les deux duos finalistes étaient composés d'un couple de Québec et de deux amis de longue date, originaires de la Beauce. C'est finalement les amis Dominique et Vincent qui sont sortis vainqueurs et qui se retrouvent désormais propriétaires d'un chalet entièrement rénové et d'un terrain situé sur le bord de la rivière Shawinigan d'une valeur de 350 000 $.

Précisons que Zone3 a récemment annoncé que la société de production britannique de Keshet International a pris une option sur le concept québécois. On souhaite que cette idée originale québécoise ait une vie à l'international et qu'elle revienne pour une troisième saison.