Sylvain Marcel raconte comment la drogue a causé sa chute

Le comédien Sylvain Marcel, que l'on peut voir actuellement dans l'excellente série Les honorables sur Club Illico, était de passage à Deux filles le matin ce lundi, pour parler de dépendance. On sait que celui-ci a vécu des moments sombres dans sa vie, mais qu'il est sobre depuis maintenant 9 ans.

Il a donc accepté, en lien avec la sortie de son livre intitulé Aidez-moi!, d'aborder ces moments difficiles. TVA Nouvelles a ensuite relayé cet entretien passionnant.

Il a ainsi expliqué que pour être toxicomane, il devait vivre une double vie et mentir continuellement à sa famille : « J’avais une famille, j’avais trois enfants, tu ne peux pas leur dire que tu consommes, donc ça te prend toujours une double vie. J’avais un petit calepin avec tous mes mensonges, parce que je m’étais trompé une fois, et il ne faut pas se tromper. Alors j’avais mon petit calepin avec tous mes mensonges d’écrits avec l’heure et la date. »

Il ajoute, en parlant de l'illusion que la drogue procure et de sa première expérience avec la cocaïne : « Tout de suite, j’ai fait "ça, ça marche pour moi". Mais c’est une grande illusion en fait. Je pensais que ça m’aidait à être un meilleur acteur. »

Il raconte le moment qui a été sa chute, celui où il a craint pour sa vie : « Un moment donné, j’ai mis les deux genoux à terre. Pas pour prier, mais parce que je n’étais plus capable de me tenir debout. J’ai appelé mon agent et je lui ai dit rentre-moi quelque part, n’importe où, barrez la porte et lancez la clé, je ne suis plus capable d’arrêter. »

Il a par la suite vécu la difficulté de se faire reconnaître au centre spécialisé qu'il a fréquenté pour s'en sortir : « En entrant, on me demande d’enlever ma casquette. Mais moi je veux me cacher, je ne veux pas que les gens me reconnaissent, sauf qu’on ne porte pas de casquette en thérapie. »

Heureusement pour tous, ces moments difficiles sont derrière lui.