Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Roast COVID-19 : Un défoulement inégal, mais salutaire

Il y a quelques jours, nous apprenions que Z et ComediHa! s'alliaient afin de produire une émission spéciale de Roast Battle Le Grand Duel dédié entièrement à la COVID-19. Alexandre Barrette a animé de main de maître cet évènement hors norme qui donnait la chance à plusieurs humoristes de se défouler face à la situation précaire dans laquelle nous nous trouvons.

Certains d'entre eux ont été particulièrement habiles, dont Sam Breton, qui a ouvert l'émission avec un aplomb hors du commun. « Les gens en confinement qui sont trop heureux : à quel point avant votre vie était de la marde?! » Christine Morency a aussi livré toute une performance avec son humour grivois qui a désarçonné l'animateur à plusieurs reprises. « Je suis à veille de mettre mon corps sur Airbnb. Un beau noune et demi, chauffé, pas éclairé. Y'a des p'tits problèmes d'humidité, mais ça, ça dépend de toi. »

Pierre-Yves Roy-Desmarais nous a offert un savoureux numéro musical, qui écorchait Barrette au passage, notamment grâce à des extraits audios d'Atomes crochus et de Taxi payant. Adib Alkhalidey a été, de son côté, plutôt original en présentant une conversation qu'il a eue récemment avec sa mère sur Zoom; ça sentait la mise en scène à plein, mais c'était suffisamment sympathique pour qu'on passe outre la maladresse du sketch. Billy Tellier, qui a parlé de l'impact de la pandémie sur sa conjointe, a aussi poussé quelques bons gags. « Ma blonde, avant la pandémie, elle voulait maigrir, là, elle veut aplatir sa courbe. » Puis, si on passait outre la qualité douteuse de sa vidéo, Sébastien Dubé a étonné avec des blagues grinçantes.

L'exercice a été un peu plus pénible pour certains d'entre eux. Plusieurs n'avaient pas l'aplomb qu'on leur connaît et ont présenté des textes quelconques. Il faut souligner que ce qu'on leur demandait les sortait complètement de leur zone de confort. On sentait d'ailleurs que quelques-uns étaient très nerveux. Faire un stand-up devant un téléphone, sans public qui réagit à ses blagues en direct, c'est plutôt casse-cou. Nous n'aurions pas voulu être à leur place!

On les remercie de s'être prêtés au jeu et de nous avoir permis de nous défouler contre la COVID-19, qui a complètement transformé nos existences au cours du dernier mois.

À noter qu'Alexandre Barrette nous a proposé un numéro d'ouverture percutant, qui figure parmi les meilleurs moments de la soirée. Voyez trois de ses meilleures blagues ci-dessous :

  • « On ne se fera pas de cachette, c'est LA catastrophe de l'année. En fait, peut-être pas la plus grosse catastrophe. La plus grosse catastrophe de l'année selon moi, c'est la saison 2 de Fugueuse. »
  • « Billy Tellier peut continuer de faire ses activités, qui sont : faire de la radio et ne pas vendre de billets de spectacle. »
  • « Suite à l'annulation du Gala Artis, les gens se demandent qui auraient gagné. Bonne nouvelle, on le sait : c'est les mêmes que l'année passée. »