Que sont-ils devenus? Spécial Le Club des 100 watts

Si vous avez dans la trentaine aujourd'hui, vous êtes certainement de cette génération qui a grandi avec l'émission Le Club des 100 Watts animée par Marc-André Coallier et présentée sur les ondes de Radio-Québec (maintenant Télé-Québec). J'en suis assurément!

L'émission, dont le slogan était « Interdit aux adultes », est culte dans notre paysage télévisuel québécois et en a marqué plus d'un. Il était pratiquement inconcevable de ne pas être devant notre téléviseur à 17 h 30 les soirs de semaine pour voir l'animateur accueillir avec enthousiasme des personnalités colorées et intéressantes et donner sa poignée de main unique qui se terminait par le mime du sport préféré de l'invité.

Malheureusement, les traces de cette émission sont peu nombreuses aujourd'hui. Elle n'a jamais été lancée sur DVD et les fragments qui en restent sur le web sont infimes.

J'ai malgré tout pensé vous faire vivre un retour nostalgique dans cette belle époque d'insouciance où les poignées de main de Marc-André, les solutions grotesques du prof bof, les enjeux des jeunes adolescents et les sketchs avec Snoro menteur, Marie-Denise et Ben Bibeau étaient la panacée.

Bon retour dans le temps, d'abord avec la chanson thème de l'émission, « Allume tes 100 watts », interprétée par Alain Couture, qui est devenu quelques années plus tard le chanteur du Mercedes Band avec Jean-Marc Parent dans l'heure JMP.

La terre va sauter

Ses heures sont comptées

Attendez-vous que le monde éclate

Pour vous brancher ?