Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Pourquoi il n'y aura pas de suite ni de film pour Un gars, une fille

La série Un gars, une fille célèbre cette année ses 20 ans. C'est au printemps 1997 que le couple de Sylvie et Guy faisait son apparition pour la première fois dans nos petits écrans.

Alors que Sylvie Léonard était de passage sur le plateau de Tout le monde en parle dimanche pour parler de son rôle dans la série Lâcher prise, Guy A. Lepage s'est remémoré quelques souvenirs partagés avec sa muse. « On ne s'est jamais engueulé. C'était toujours des belles journées », avoue la comédienne.

« On se doit beaucoup mutuellement et on le sait. D'ailleurs, c'est pourquoi on a toujours hésité à faire une suite à Un gars, une fille. C'est parce qu'on a fait un projet parfait et on n'aimerait pas ça être en comparaison avec nous-mêmes », explique Guy A. Lepage.

L'animateur de Tout le monde parle mentionne qu'il avait une idée pour un film inspiré d'Un gars, une fille il y a quelques années, mais qu'il a laissé tomber. « J'avais parlé à Sylvie à l'époque et elle m'avait dit : si ce n'est pas pour être meilleur que ce qu'on a déjà fait, ça ne vaut pas la peine », explique-t-il.

Rappelons que la série à sketchs Un gars, une fille a été adaptée dans 27 pays, dont La France, l'Espagne, les Pays-Bas, la Turquie, l'Italie et la Russie. La version serbe a vu le jour il y a à peine un an, comme quoi le concept est encore actuel.