Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

P-A Méthot raconte une période sombre de sa vie

L'humoriste P-A Méthot a souvent parlé de son trouble bipolaire, souhaitant ainsi ouvrir la discussion à ce sujet et déstigmatiser ceux qui en sont atteints. Par contre, celui-ci n'avait jamais vraiment parlé des ravages que cela a causés dans sa propre vie.

De passage sur le plateau de Ça finit bien la semaine vendredi, P-A Méthot a abordé une période sombre de sa vie pendant laquelle il s'automutilait. Son récit sans filtre peut sensibiliser bien des gens.

Il raconte : « C'est une partie que je n'ai pas beaucoup comprise. Il y avait surtout cette envie d'éliminer le mal... Quand on dit le mal de vivre, ce n'est pas juste dans la tête, c'est physique le mal de vivre. Un moment donné, je trouvais que me faire mal, ça changeait le mal de place. C'était dans le temps de l'université. J'habitais sur Belvédère et il y avait un long long long corridor [...] il y avait du stucco jusqu'à la moitié du mur [...] Je me frottais les poings de chaque bord, il y avait du sang d'un bout à l'autre du corridor. Et oui, je me suis cassé le nez avant de descendre en Gaspésie. Je me suis regardé dans le miroir, j'ai fermé mon poing et paf, paf, paf, paf. Quatre coups que ça a pris. » Il fait un témoignage en ce sens dans le livre Mes tempêtes intérieures, paru aux éditions Guy Saint-Jean.

L'humoriste, qui a depuis retrouvé un équilibre et connait une carrière prospère, a reçu des mains de José Gaudet et Julie Bélanger, un billet d'or pour son nouveau spectacle Faire le beau. Lisez notre critique de ce spectacle réussi ici.

Il a aussi montré récemment le résultat de sa perte de poids épatante. Découvrez comment il y est arrivé ici.

À quelques jours de Bell Cause pour la cause qui aura lieu le 30 janvier 2019, il est bon de rappeler qu'il est toujours possible d'obtenir de l'aide pour les gens qui en ressentent le besoin.