Entrevue

Marc Beaupré (alias Marc Arcand de Série noire) : Une énergie mâle

En plus de parler de ce personnage exceptionnel que François Létourneau et Jean-François Rivard lui ont permis d'interpréter, l'acteur revient sur son premier rôle à la sortie de l'école de théâtre, un rôle important dans le paysage télévisuel québécois, celui de Kevin Drisdelle dans la série dramatique 2 frères.

ENTRER DANS LE MARC ARCAND WORLD

« J'ai auditionné pour Série noire en 2012. Les gens étaient tellement enthousiastes suite à mon audition que j’ai rapidement su que j’aurais le rôle. François m'a d’ailleurs dit récemment que quand je suis entré en audition, ça prit 3 secondes et il savait que c'était moi. L'énergie qu’une personne amène en audition, l'énergie qu'elle déploie dans les premières secondes, est souvent déterminante. J’ai auditionné avec la scène de ruelle et la séquence dans le bar avant, avec celle où j'allais casser la gueule à la journaliste et celle où j'essayais de violer le comédien pour lui faire comprendre qu'est-ce que c’était ma vie. »

Je disais aussi à ma blonde en lisant le scénario : « J'ai l'impression que je vais jouer le Joker dans Batman »

« En étudiant les textes, je regardais ma blonde et je lui disais : " le gars qui va pogner ça, c'est vraiment de l'or ".  Pour moi, ce personnage-là c'est du calibre de Ari Gold dans Entourage. Je disais aussi à ma blonde en lisant le scénario : « J'ai l'impression que je vais jouer le Joker dans Batman ». C'est un personnage qui prend toute la place quand il est là. »

NUNCHAKU

« J'ai dû apprendre à manier le nunchaku. J'ai été voir un maître qui m'a montré quelques trucs. J'ai vu le gars peut-être 4 fois, mais il faisait des vidéos et me les envoyait et j'essayais par la suite de refaire les trucs moi-même. J'ai fait ça une heure par jour pendant 4 mois avant le tournage de la première saison et pendant le tournage aussi. Ça se pogne quand même assez vite. Les gars ont trouvé une arme d'art martial qui est impressionnante rapidement. Faire tourner quelque chose c'est impressionnant, parce que tu ne comprends plus vraiment le fonctionnement, et tu deviens obnubilé. »

DÉMANTELER LE LIEU COMMUN DANS SÉRIE NOIRE

« Quand on voit Marc Arcand en premier, on le perçoit comme un petit geek fan, inoffensif, et tout d'un coup les auteurs rient du nom de Marc Arcand, et lui capote, s'en va dans la ruelle, se sacre en bedaine et leur flanque la volée de leur vie. Ça marche à la surprise cette série-là. C'est la force de ces gars-là. Ils se demandent c'est quoi le lieu commun, c'est quoi le cliché, et ils s'efforcent de le détruire ensuite. Ils parlent, par exemple, du crime organisé, mais pour en faire quelque chose de différent, ils font des membres de l'organisation des gais. »

LE PETIT BUM DE 2 FRÈRES

« Mon premier rôle quand je suis sorti de l'école, c'était Kevin Drisdelle dans 2 frères. Cette émission-là avait 1,7 million de cotes d'écoute, c'est 5 fois ce qu'on fait avec Série noire. Je m'en faisais parler de Kevin tout le temps, partout où j'allais, j'étais sur l'autoroute et les conducteurs me faisaient des signes, alors que là, c'est une autre affaire. Les gens qui écoutent l'émission sont des gens qui veulent des affaires nouvelles qui sortent des sentiers battus. Ce que j'aime beaucoup c'est que ce sont des gens très articulés. Ils me disent qu'ils veulent de la télévision différente, et Série noire ça en est. »

« Ça peut paraître étrange de dire ça, mais ce n'est pas tous les comédiens qui peuvent dégager autant d'énergie mâle. »

UNE ÉNERGIE MÂLE

« René Richard Cyr, avec qui je joue dans Madame Lebrun, me disait récemment que les bums ont des énergies très gars et que je suis l'un des comédiens qu'il connait qui a une énergie profondément masculine. Ça peut paraître étrange de dire ça, mais ce n'est pas tous les comédiens qui peuvent dégager autant d'énergie mâle. »

« Quand on me donne des personnages de même, le premier réflexe que j'ai c'est de faire en sorte d'aller chercher un charme dans sa façon de se comporter, dans un tic qu'il va avoir, ou placer en lui un peu de gentillesse ou de fragilité, qui va faire que le personnage va être intéressant. Dans 2 frères, j'avais du fun à jouer avec mon zippo, j'essayais de rendre Kevin cool. C'est quelque chose que tous les comédiens font, mais moi je me concentre vraiment à tenter de m'éloigner de la méchanceté et de la violence, même si c'est ce qu'on perçoit en premier. »

Marc Beaupré peut être vu dans la deuxième saison de Série noire, disponible à compter de ce jeudi 5 novembre pour un visionnement en rafale sur l'Extra d'ICI Tou.TV ou à compter de janvier 2016 à ICI Radio-Canada.