Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Marc-André Grondin égratigné par le public dans la nouvelle mouture de Question de jugement

Cette semaine, Pierre Hébert présentait la nouvelle version du jeu-questionnaire Question de jugement.

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le concept, l'émission animée par Pierre Hébert propose d'explorer les préjugés que les gens ont envers les vedettes québécoises à travers des questions.

En raison de la pandémie, la production a dû fonctionner jusque-là avec un sondage plutôt qu'avec des gens en présentiel, mais depuis que les mesures gouvernementales sont tombées, le public est enfin revenu en studio. C'est donc désormais lui qui vote, pour un résultat beaucoup plus chaleureux et amusant. Les vedettes peuvent interagir avec les votants, ce qui nous donne droit à des moments délicieux. Ce lundi était diffusé le premier épisode de cette nouvelle mouture.

À chaque édition de Question de jugement, il y a toujours un invité plus écorché que les autres par le public. Cette semaine, Marc-André Grondin était celui-là.

Le public l'a choisi comme étant celui qui « refuse d'aller à l'hôpital en prétextant que sa blessure va guérir seule », qui « se cache pour éviter de parler à une connaissance », qui « s'enfuit du restaurant lors d'un rendez-vous ennuyant » et qui « exagère sa réclamation d'assurance pour en faire augmenter la valeur ».

Puis, au contraire, il a été voté à seulement 6 % à la question : « Qui réagit de manière exagérée dans presque toutes les situations? ».

« Il faut vraiment qu'on redore son image publique », s'est exclamée Debbie Lynch-White.

Il n'a pas été particulièrement surpris de la plupart des réponses parce que son image de ténébreux timide lui colle à la peau, mais il a tout de même été étonné de constater que le public croit qu'il pourrait « frauder les assurances ».

On aime bien cette version renouvelée de Question de jugement! Le public en studio apporte certainement une énergie nouvelle au format original de KOTV.