Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Entrevue

Maintenant ou jamais : Chantal Lacroix dévoile son projet le plus personnel jusqu'à présent

Après s'être séparée de son conjoint des dernières années, Chantal Lacroix a décidé d'opérer des changements drastiques dans sa vie. Elle s'est donc lancée dans une quête de sept mois qu'elle expose dans un nouveau documentaire de Canal vie, intitulé Maintenant ou jamais.

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec Chantal Lacroix récemment pour discuter de ce nouveau projet. D'abord, nous avons voulu comprendre ce qui l'avait poussée à exposer ainsi un processus aussi personnel.

« Il y avait plein de gens autour de moi qui étaient dans le même sentiment de vide, de remise en question, que moi », indique-t-elle. « Je constatais qu'il y a un besoin de revenir à l'essentiel. Les livres sur le bonheur sont tous des best-sellers. Il y a de plus en plus de conférenciers; les gens ont besoin d'être inspirés, motivés. »

Elle poursuit : « Je parlais à Chantal Fortier, qui est ma boss à Canal Vie et une amie, du processus dans lequel j'étais et comment ça m'aidait. Elle m'a demandé si ça m'intéresserait de faire quelque chose en lien avec ça. Moi, j'ai choisi de faire une télé et de me servir de cette tribune-là pour faire une différence dans la vie des gens, contribuer au bien-être et améliorer, à ma façon, notre société. C'est sûr que ça [sa quête], ça allait dans la même lignée, mais il y avait évidemment quelque chose de beaucoup plus personnel, c'est d'ailleurs le projet le plus personnel que j'ai fait de ma vie. Je suis très intègre, très transparente, très authentique, je me dis que l'entraide, c'est aussi partager. Ce qui est bon pour moi, ça peut être bon pour les autres aussi. »

Au fil de ses rencontres avec différents spécialistes, elle précise qu'un des tests l'a particulièrement ébranlée. Les résultats de l'électroencéphalogramme quantitatif, qui mesure les signaux électriques du cerveau, lui en ont appris beaucoup sur elle. « Quand je suis allée voir la neuropsychologue Johanne Lévesque et qu'elle m'a annoncé que j'avais une propension à la dépression; ça m'est rentré dedans solide. Je suis quelqu'un de positif, je suis celle qui console tout le monde. Mais là, avec ce que je vivais, j'avais hâte d'arrêter de pleurer. Ce n'est pas moi. Je ne pleure pas moi d'habitude. Je pleure 5 minutes, puis on se retrousse les manches; let's go! »

« Après avoir fait le test, Johanne est venue me voir dans la salle d'attente et m'a demandé si je voulais savoir les résultats en privé. Je me suis dit : "non non, on va filmer, c'est ma quête", mais ça m'est rentré dedans. Je ne pensais pas que j'en étais là. À partir de là, c'était devenu mon but. Je comprends que des gens ont besoin de médicaments pour passer à travers une dépression parce que c'est trop gros, mais, dans mon cas, je n'étais pas rendu là. C'était clair que j'allais passer à travers de ça sans médication en changeant mon mode de vie. »

La pandémie a surpris tout le monde; Chantal Lacroix aussi. Elle était en plein tournage de Maintenant ou jamais quand la crise s'est déclarée. Elle a donc filmé le dernier épisode elle-même. « J'avais une grosse caméra que je déplaçais partout, à un moment donné, je me suis écoeurée, j'ai décidé que je prenais mon téléphone intelligent. Tu vas me voir dans le show, je passe le radeau et je fais de la direction artistique. [...] J'ai beaucoup aimé y aller à mon rythme, dans ce que j'avais à dire, ce que j'avais à filmer. Il y avait quelque chose de très thérapeutique, comme un journal intime. »

Elle mentionne même qu'elle a changé la fin de son émission à la dernière minute. Celle-ci devait se conclure sur un entretien entre la principale intéressée et sa meilleure amie, Annie Brocoli, qu'elle appelle affectueusement « Broco ». « Le lendemain matin du tournage de la conclusion, je vis quelque chose pendant que je suis en train de m'habiller. Alors, je décide de prendre mon téléphone, de me filmer et de voir ce que j'avais à dire. C'est la fin de ma quête. Il n'y avait pas de meilleures boucles que celle-là. »

Chantal Lacroix se dit intriguée de découvrir ce que cette pandémie entrainera dans le monde de la télé. « Ça va être intéressant de voir la suite. On a découvert beaucoup d'authenticité, on a eu beaucoup droit à de l'intimité partagée pendant ce qu'on a vécu et, honnêtement, ça a donné une télé encore plus vraie, moins dans le superficiel. Moi, c'est ce que j'essaie de faire depuis des années », mentionne-t-elle.

Ne manquez pas les quatre épisodes de Maintenant ou jamais dès le jeudi 14 mai à 21 h sur les ondes de Canal vie.