Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Les nouvelles dragonnes s'expriment sur les déboires de leurs prédécesseurs

Deux nouvelles investisseuses ont rejoint les rangs des dragons cette année. Marie-Josée Richer et Isabèle Chevalier épauleront les jeunes entrepreneurs dans la nouvelle édition de l'émission Dans l'oeil du dragon dès ce mercredi 3 avril sur les ondes d'ICI Télé.

Il faut dire que les choses n'ont pas été faciles pour les anciens dragons de l'émission. Caroline Néron a annoncé une failliteMartin-Luc Archambault aurait fait fortune grâce à un logiciel de publicités intempestives, Alexandre Taillefer a dû mettre la clé sous la porte pour Téo Taxi et Gilbert Rozon a été accusé d'agression sexuelle. Ouf!

De passage sur le plateau de Tout le monde en parle, les nouvelles dragonnes ont choisi de défendre leurs prédécesseurs. « L'entrepreneuriat, les affaires, ce n'est pas facile. On parle de ceux pour qui les entreprises ont eu des difficultés, mais, en fait, aux Dragons, il y en a plus pour qui ça bien été et qui ont des entreprises florissantes », souligne Isabèle Chevalier. « Peut-être que c'est bien qu'on en parle parce qu'être en affaires, il y a des hauts et des bas, ce n'est pas toujours facile. »

La femme d'affaires précise qu'il ne faut pas avoir peur d'échouer. « Échoue, mais échoue vite, reprends-toi et apprends. »

« Être entrepreneur, c'est prendre des risques, c'est s'embarquer dans un manège avec des montagnes russes et il y a des moments difficiles. Il faut se relever. Je pense que c'est le miroir de ce que la plupart des entrepreneurs vivent », a déclaré Mme Richer.

Nous avons eu la chance de visionner le premier épisode de la nouvelle saison de Dans l'oeil du dragon. Découvrez ici quels dragons, selon nous, prendront le plus de place et ceux qui se feront plus discrets cette année ainsi que nos impressions sur cette nouvelle formule.