Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
La toile s'emballe

Les internautes accusent District 31 de banaliser le harcèlement sexuel

Alors que les victimes d'inconduites sexuelles s'expriment dans les médias depuis plusieurs semaines afin de dénoncer publiquement leurs agresseurs, voilà que District 31, toujours étonnamment d'actualité, nous arrive avec une histoire de harcèlement au travail.

Les choses sont délicates puisque le personnage qui « harcèle » est une femme et que, lors de l'épisode de mercredi, ses remarques impudiques ont été tournées en dérision.

Depuis son arrivée au poste de police du District 31, la sergente-détective Geneviève Allaire est très entreprenante avec Stéphane Pouliot, faisant souvent des remarques au sujet de ses fesses et de son apparence physique. Poupou n'avait pas répondu à ses avances jusqu'à ce qu'il organise une mise en scène avec les autres policiers du poste afin de simuler une plainte de harcèlement. La scène s'est terminée dans le rire alors que le lieutenant Geoffroy Morin a annoncé que Geneviève devra répondre de ses actes en allant souper avec son confrère.

Les internautes ont réagi fortement sur les réseaux sociaux à la suite de la diffusion de cette scène. Ceux-ci accusent la production d'encourager la banalisation du harcèlement sexuel.

L'équipe de District 31 se défend en mentionnant qu'il n'y a pas de victimes dans ces scènes et que l'objectif de celles-ci était justement de générer des questionnements auprès des téléspectateurs.

Il faut dire que le personnage de Christine Beaulieu - la sergente-détective aux crimes sexuels Geneviève Allaire - est très apprécié du public, qui vante sa forte personnalité et son aplomb.

Voyez quelques commentaires de fans ainsi que les réponses de la production ci-dessous :

Qu'en pensez-vous? Était-ce indélicat de la part de la production de présenter une telle scène dans le contexte actuel?