Les Dieux de la danse : Sophie Nélisse et Maxime Gibeault impressionnent

Les deux acteurs de 15 et 19 ans ont complètement enflammé la scène des Dieux de la danse dans un contemporain renversant sur la chanson « Libérée, délivrée » tirée du film La reine des neiges.

Les personnalités qui participent à l'émission Les Dieux de la danse n'ont, pour la plupart, aucune expérience en danse. Ils se prêtent au jeu et s'amusent sur scène, au grand plaisir des téléspectateurs qui apprécient voir leurs vedettes sortir de leur zone de confort. Mais, la performance qu'ont donnée Sophie Nélisse et Maxime Gibeault était à la hauteur d'une vraie compétition de danse.

« J'ai pas pris de note, c'était le four à broil, les quatre ronds à high », lance d'abord Chantal Lamarre.

« On peut pas mettre ça juste sur le compte de la jeunesse, ça prend une maîtrise de son corps, ça prend une intelligence musicale, ça prend le courage de vous lancer comme ça », soulève Nico Archambault, lui aussi renversé par la technique presque impeccable des deux comédiens québécois.

« C'est rare que ça m'arrive : je ne sais pas quoi dire », dit enfin Serge Denoncourt, le juge considéré comme le plus aigre du panel. « Ce soir j'ai rencontré Roméo et Juliette de Shakespeare. Un moment de grâce, un moment de pur bonheur et je suis sûr que les autres couples seront d'accord avec moi, on est dans une autre compétition là! »

Nous vous conseillons vivement le visionnement de ce segment de l'émission. Vous pouvez le voir ici.

Dommage que le couple ne puisse faire la suite de la compétition vu l'horaire trop chargée de la jeune actrice...