Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Entrevue

L’équipe du Bye Bye 2017 a dû réécrire 50 % des textes à cause de l'actualité récente

À la mi-novembre, Simon-Olivier Fecteau, coauteur et réalisateur du Bye Bye 2017, avait demandé à Dieu via Twitter de diminuer le nombre d’actualités d’ici le 1er janvier.

Le producteur de l'émission Guillaume Lespérance nous a confirmé que les récents événements ont considérablement bouleversé la création du Bye Bye cette année. « On a une production qui est différente de l'an dernier puisque l'année passée, quand on a commencé les tournages, on n'a presque pas réécrit. Et là, on a dû réécrire 50 % au fur et à mesure qu'on tournait. »

« En même temps, quand l'actualité est riche et que tu fais le Bye Bye, c'est un cadeau », précise le producteur. « C'est beaucoup de travail, mais c'est super stimulant. »

Comme les récents sujets d'actualité sont particulièrement sensibles - qu'on pense seulement aux nombreuses inconduites sexuelles - l'équipe du Bye Bye doit marcher sur des oeufs. « On essaie toujours de garder l’aspect festif, alors c’est certain qu’il y a certains sujets qui ne sont juste pas drôles et dans ce temps-là, on considère que ce n'est pas nécessaire de les traiter. »

« Les gens, quand ils écoutent le Bye Bye, ils veulent avoir du plaisir, alors on essaie vraiment d’avoir un angle comique », rappelle Guillaume Lespérance.

Le tournage du Bye Bye 2017 se termine lundi prochain.