Critique

La vraie nature : L'émission la plus authentique en ondes cette saison

Il est difficile, voire impossible, de ne pas verser une larme (ou plusieurs) en regardant le premier épisode de La vraie nature, la nouvelle proposition émouvante de TVA qui occupera pour six semaines la case horaire de Conversation secrète. Évidemment, si vous n'êtes pas adeptes des épanchements, ce n'est peut-être pas l'émission pour vous. Par contre, si vous souhaitez voir des artistes que vous aimez laisser tomber les masques et converser en toute authenticité dans un cocon propice aux confidences, La vraie nature pourrait bien être votre nouveau rendez-vous hebdomadaire incontournable.

Pour sa première, Jean-Philippe Dion a convié Mariana Mazza, Mario Pelchat et Étienne Boulay dans son superbe chalet du Lac Brome. On ne peut parler ici d'un amalgame naturel, mais le quatuor développera pendant 24 h en forêt une complicité attendrissante. La semaine suivante, ce sera au tour de Michèle Richard, Charles Lafortune et François Bellefeuille.

Après un trajet amusant impliquant une chaloupe, on retrouve d'abord les artistes dans la grange, alors qu'on évoque des souvenirs de leur enfance. Déjà, l'émotion est au rendez-vous. En regardant un portrait de famille, Mario Pelchat sera étreint par les sanglots en se remémorant sa défunte soeur ou en se confiant sur le cancer qui accable actuellement sa mère. Mariana Mazza sera aussi ébranlée en évoquant son père absent. Ensuite, un segment en nature nous amènera un peu moins subtilement dans des conversations légères sur la sexualité. Étienne Boulay nous y apprendra qu'il a eu sa première relation sexuelle avec deux femmes en même temps (eh bien!). Puis, la cuisine et le repas nous permettront de voir des moments importants de la carrière de ces artistes. C'est alors qu'Étienne Boulay reviendra sur sa tentative de suicide manquée avec beaucoup d'émotivité. On finira le tout sur le quai, en chantant.

Si le résultat aurait facilement pu paraître placé, faux, il n'en est rien. Les artistes sont authentiques et très touchants, les confidences intéressantes et engageantes et la réalisation lumineuse. Dans ce contexte, Jean-Philippe Dion s'avère excellent et mène les conversations avec beaucoup de doigté, de respect et d'empathie. L'animateur réussit à inviter les aveux sans être insistant ou déplacé et sa bonhommie naturelle s'avère un atout indéniable. « C'est comme une thérapie », indiquera Mario Pelchat en fin de parcours, faisant ainsi référence à l'intensité de la proposition qui se transposera assurément dans les foyers québécois. Parions que cette nouvelle émission connaîtra un beau succès.

Découvrez 12 choses à savoir sur La vraie nature ici.