Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

La voix : Un sosie de David Beckham, des larmes et nos coups de coeur

Après une introduction nostalgique avec un
medley
des succès des coachs de La voix 6
, cette nouvelle saison pouvait enfin commencer pour les téléspectateurs impatients.

TVA avait le champ libre ce dimanche soir, alors que Tout le monde en parle faisait relâche à Radio-Canada pendant la diffusion des Jeux olympiques.

Si nous n'avons pas été complètement transportés par ce début de sixième saison, nous avons beaucoup apprécié l'interaction entre les nouveaux coachs et nous avons eu des coups de coeur pour quelques candidats qui risquent de se démarquer dans l'aventure. Les voici.

Ceeko, 33 ans, Vancouver

Le chanteur de Vancouver devra ramener ses pénates à Montréal, car il a séduit les coachs de La voix, plus particulièrement Garou qui l'a choisi dans son équipe. Ceeko, qui a interprété le classique « Billie Jean » de Michael Jackson, a allègrement mélangé voix et beatbox dans une interprétation originale qui a attiré notre attention. Nous avons hâte d'en découvrir plus sur cet artiste prometteur. Et vous ne trouvez pas qu'il ressemble à David Beckham?

Félix Lemelin, 20 ans, Québec

Revoyez sa performance ici.

Le voici le chanteur qui a ému aux larmes Lara Fabian. Celui-ci a interprété la chanson « Maudite promesse » de 2Frères avec un aplomb certain. C'est sa voix qui a frappé Lara Fabian au coeur. Celle-ci a plus tard expliqué qu'il avait une voix similaire à celle de son père, qui a choisi de laisser tomber la musique pour élever sa famille. Félix fait maintenant partie de l'équipe de Lara Fabian. Ce duo émotif nous offrira sûrement de beaux moments dans le futur.

Jonathan Freeman, 24 ans, Sept-Îles

Revoyez sa performance ici.

Caché derrière un rideau, ce jeune homme plein de soul en a mis plein les oreilles avec sa voix rauque et puissante sur « Heart Beats Slow ». Lara Fabian s'est battue bec et ongles pour l'avoir dans son équipe, mais c'est finalement Éric Lapointe qui l'a recruté. Il faut dire que le coach n'avait pu atteindre la tombée du rideau pour en savoir plus sur ce candidat unique et avait décidé d'aller arracher le drapé pour en savoir plus. On le suivra dans les prochaines semaines.