Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Entrevue

La voix : PETiTOM revient sur son élimination

Ce dimanche, trois des artistes les plus prometteurs de l'équipe de Marc Dupré - Joffrey Charles, PETiTOM et Jason Valentino - s'affrontaient aux Directs.

Bien qu'il s'agissait d'une façon spectaculaire de lancer le retour de La voix, cela signifiait que deux chanteurs extrêmement talentueux et appréciés du public allaient devoir tirer leur révérence.

Ainsi, Joffrey Charles et PETiTOM ont dû se retirer de la compétition, malgré des performances mémorables.

PETiTOM mentionne que, lui aussi, a été étonné de constater qu'on avait décidé de l'opposer à ces deux brillants artistes.

« Pour moi, Joffrey et Jason, ce sont les deux candidats qui auraient pu gagner La voix cette année. Ça m'a stressé un peu au début, mais rapidement, je me suis recentré sur moi », nous dit-il. « Oui, c'est un concours de chant, mais le but c'est quand même de donner un spectacle, donc il y avait sûrement une raison derrière ça. Ça ne m'a pas arrêté. Je me suis dit que c'était l'occasion de ne rien prendre pour acquis et de me surpasser. Ça m'a aidé à faire la meilleure performance que je pouvais faire. »

Il ajoute : « À chaque fois que j'entendais Jason répéter, il me faisait brailler... à chaque fois. Je trouve que le choix est très juste. On a passé la semaine ensemble les trois, à s'écouter chanter, à s'aider dans les numéros, pour moi, juste ça, j'étais gagnant. J'ai très bien vécu cette élimination-là. »

Il faut savoir que PETiTOM a eu une extinction de voix au cours de la semaine précédente. « J'étais surveillé par un ORL. Finalement, la journée du show, j'étais déjà mieux, mais j'ai vécu du stress. Mes coéquipiers m'ont beaucoup aidé là-dedans. »

Après discussion avec son coach, il a choisi d'interpréter la pièce « Debout » d'Ariane Moffatt. « Pour moi, c'était vraiment important d'aller chercher une chanson francophone. C'est sûr que c'est peut-être une pièce moins connue du grand public, mais j'étais content. J'avais envie d'interpréter une chanson d'une auteure-compositrice que je respecte », explique-t-il. « La chanson rejoignait vraiment l'émotion que j'avais pendant le confinement. "Arrêtez de vous assoir." Peu importe ce qui se passe, il ne faut pas s'assoir. Il faut rester debout et voir plus haut. »

PETiTOM a décidé à la dernière minute d'ajouter des danseurs à sa performance. « Comme c'est difficile en ce moment pour les danseurs, je me disais que c'était un beau clin d'oeil. Je voulais montrer comment on pouvait danser à distance. » À noter que la superbe chorégraphie a été imaginée par Kristian Dalisay et Chad concepcion.

Comme tous les plateaux québécois, La voix a dû se plier à une série de règles pour protéger tout le monde. « J'ai trouvé ça difficile », indique-t-il. « La voix, c'est un show très humain. On devait avoir continuellement nos masques et nos lunettes. C'est moins naturel que d'habitude, ce n'était pas du tout la même aventure qu'au début. Mais, évidemment, la prod a fait son possible, c'est évident. Elle a pris les mesures au sérieux et c'est parfait comme ça. »

Il faut savoir que la foule de La voix ce dimanche était constituée uniquement d'amis et de famille des candidats. Ils avaient le droit d'applaudir, mais ne pouvaient pas crier à cause des fameuses gouttelettes. « Ça n'a pas nui à ma performance, mais j'ai dû me recentrer et changer mon focus. J'ai chanté pour les gens à la maison plutôt que pour le public en studio. »

PETiTOM espère que toute l'équipe de La voix pourra se réunir lors de la finale. « Je veux être là pour supporter les artistes qui ont été là tout au long de l'aventure. C'est tellement de grosses émotions qu'on vit tous ensemble qu'on veut être là jusqu'à la fin. »

Pour l'instant, les tournages peuvent se poursuivre, mais on ignore si on pourra maintenir le statuquo encore longtemps. On se croise les doigts!