Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

La drag en moi : Thérapie par les paillettes

Ce dimanche, sur Crave, vous pourrez découvrir les 13 épisodes de 30 minutes du nouveau docu-réalité La drag en moi, mettant en vedette les drag queens Rita Baga, Sasha Baga et Pétula Claque.

Dans cette adaptation du format de TLC Dragnificient!, les trois animatrices aideront une personne à magnifier son apparence et à se réinventer pour une occasion spéciale. Par exemple, lors du premier épisode, un jeune garçon demande aux drag queens de rajeunir la garde-robe de sa mère et de la préparer en vue d'un spectacle qu'il donnera au Cabaret Mado. Puis, dans la deuxième émission, un homme transgenre réclame l'appui de Rita Baga et ses complices afin d'organiser une demande en mariage surprise pour sa copine.

Nous ne sommes pas loin du concept de Queen Eye. Comme dans l'émission de Netflix, les animatrices se sont fait octroyer des rôles précis. Une s'occupe du maquillage, l'autre se présente comme la spécialiste du magasinage et de la coiffure, alors que Rita Baga est l'organisatrice d'évènements officielle. On retrouve aussi ce même moment que dans Queer Eye où les têtes d'affiche discutent du cas de la journée dans la voiture en se rendant à destination.

Rita Baga, Sasha Baga et Pétula Claque sont suffisamment attachantes, délurées et habiles dans leur champ d'expertise pour faire fonctionner le concept. Leurs petites apartés sur fond blanc, servant à expliquer et commenter a posteriori les situations présentées, manquent un peu de naturel, mais leur engagement absolu dans le processus pardonne bien des choses, à commencer par leur jeu un peu gros.

La drag en moi nous balance des paillettes de bonheur au visage pendant 22 minutes. Impossible d'être triste en visionnant cette émission rose bonbon. Ceux qui ont regardé Dragnificient! ou Queer Eye seront en terrain connu. On ne révolutionne pas le genre, mais on propose une version québécoise flamboyante, réconfortante, qui consolide encore davantage notre amour pour les drag queens.

La drag en moi sera disponible dès le 7 août, sur Crave.