Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

La casa de papel : La finale de la 4e saison soulève bien des questionnements

Alors que le monde entier est en confinement, Netflix n'aurait pas pu choisir un meilleur moment pour mettre en ligne la quatrième saison de sa série à succès, La casa de papel.

Bien des gens ont dévoré les huit épisodes de cette nouvelle mouture en moins de 24 h.

Comme la série en avait pris l'habitude, elle nous a laissés sur un revirement catastrophe qui met toute l'opération en péril.

******** ATTENTION! Si vous n'avez pas vu le dernier épisode de la 4e saison, nous vous conseillons de cesser votre lecture ici*********

Alors que la bande reprend du poil de la bête après la mort tragique de Nairobi et le retour de Lisbonne parmi eux, une situation imprévue risque de tout faire dérailler. En effet, la méchante détective Alicia se présente devant le professeur, dans sa planque, avec une arme à la main en disant : « Échec et mat, fils de pute ».

Netflix n'a pas annoncé de cinquième saison pour le moment et les fans étaient dans l'impression que cette quatrième partie était la dernière, mais il reste encore beaucoup trop d'intrigues non résolues - dont la plus évidente : la fin du cambriolage - pour nous amener à croire qu'il n'y aura pas au moins une autre saison.

Si suite il y a, plusieurs croient qu'Alicia rejoindra le clan des voleurs. Cette hypothèse s'appuie sur le fait qu'on entend la chanson « Bella Ciao », devenue l'hymne des bandits, dès le début du générique. D'autres pensent, au contraire, qu'Alicia assassinera le professeur de sang-froid et que la bande devra se débrouiller sans leur maître d'oeuvre. Certains ont aussi évoqué l'hypothèse qu'elle utilisera le professeur afin de négocier avec la police pour effacer son nom et ses frasques.

Une autre théorie très populaire sur les réseaux sociaux laisse entendre qu'Alicia et Tatiana, l'ex-femme de Berlín, pourraient être la même personne ou, du moins, auraient un lien ensemble. Cette chanson au générique (« Bella Ciao ») encourage d'autant plus cette idée auprès des fans.

Dans ce quatrième chapitre, un nouveau membre s'intègre au groupe, il s'agit de Julia, une jeune trans, filleule de Moscow. Son rôle devient plus important à la fin de la saison. Elle finit par tirer une balle dans la jambe d'Arturo, accusé d'agression sexuelle sur l'une des otages. On sent bien que ce filon de l'histoire reste à être exploité. Un personnage toxique comme Arturo doit payer pour ses actes.

Pour ce qui est de Gandía, le vil garde du corps du gouverneur de la Banque d'Espagne, le public a remarqué qu'on ne le voyait plus après que Bogotá l'ait assommé sur la rambarde. Est-il mort ou sera-t-il un élément clé dans l'évasion des voleurs?

Nous avons bien hâte de savoir si nous aurons droit à une cinquième saison. Comme les autres moutures ont été tournées en pair, on peut s'imaginer que si Netflix donne le feu vert pour une cinquième saison, une sixième pourrait être aussi dans les plans. C'est à suivre, mais avec la situation actuelle du monde, il faudra certainement prendre notre mal en patience avant de voir la suite de l'histoire.