Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Katherine Levac vous fera complètement craquer à L'amour est dans le pré

Notre critique
On ne s'attendait pas à aimer autant cette version distanciée et animée par une petite nouvelle!
Charmé

Très honnêtement, en tant qu'adepte de la première heure de L'amour est dans le pré, je m'attendais à m'ennuyer de Marie-Ève Janvier avec la 9e saison de la téléréalité, qui débutera ce jeudi à 20 h sur les ondes de Noovo. Pendant huit ans à la barre de l'émission, l'animatrice a fait un travail exemplaire et faisait l'unanimité auprès des téléspectateurs. Pourtant, il ne m'a fallu que quelques minutes pour complètement craquer pour la toute nouvelle animatrice, Katherine Levac, qui arrive comme une bouffée d'air frais. Des sceptiques dans la salle? Vous serez bientôt confondus!

Si on la sent un peu figée lors de la présentation initiale, c'est en allant à la rencontre des agriculteurs que la nouvelle animatrice vous charmera sans détour. On la savait déjà adepte consacrée du concept, mais celle-ci a beaucoup plus à offrir. Dans ses interactions avec les agriculteurs et leurs familles, on la sent complètement à l'aise, authentique, amusante sans être humoriste, taquine, empathique et bienveillante. Elle s'en permet plus que Marie-Ève Janvier dans ses échanges et cela donne un résultat moins rigide. Son amour pour le milieu agricole et pour les quêtes présentées dans la 9e saison se dégage de chacune de ses interventions. Son émerveillement et son effervescence devant les agriculteurs qui dévoilent des images des prétendantes ou prétendants choisis valent de l'or et vous feront sourire. Avec ce premier mandat d'animation, Katherine Levac, qui a été parrainée par Marie-Ève Janvier, est sur son X et elle saura vous convaincre. Son bonheur de se rallier à l'émission qu'elle appelle « un tinder agricole extrêmement trustable » est palpable à tous moments.

Et que dire des candidats de cette nouvelle saison! Nous avons droit cette année à une cuvée franchement bigarrée qui fait place à la diversité. Alex, premier candidat gai de l'histoire de L'Amour est dans le pré, vous plaira pour son entregent et sa bonne humeur. Sa quête est sincère et elle pourrait bien être récompensée. Ses prétendants sont tous intéressants. Celui-ci est le deuxième candidat de cette saison à avoir reçu le plus de lettres de prétendants, derrière Martin, ce qui prouve qu'il y a une place pour cette diversité. Denis, le doyen de la saison avec ses 60 ans, saura aussi vous charmer, comme c'était le cas de Nicolas la saison dernière (qui est toujours avec sa belle Louise d'ailleurs). Denis est déterminé à trouver l'amour et se montrera romantique avec ses prétendantes, toutes sous le charme. Martin, Julien (le Viking au coeur tendre) et Marc-Antoine sont quant à eux prêts à fonder une famille et à s'engager. Tous trois très attirants, ils feront le bonheur des prétendantes, en pâmoison. Des rebondissements sont à prévoir! Marc-Antoine est coaché par nul autre que Philippe, ce candidat de l'an dernier qui a laissé tomber sa partenaire pendant le voyage. Plus encore, Marc-Antoine semble plus se chercher une cuisinière qu'une conjointe, lui dont l'appétit semble incontrôlable. Il se fera remettre à sa place, puisqu'on nous promet des prétendantes affirmées qui vont challenger les agriculteurs. Il y en a même une qui va lancer la phrase déjà culte « Mettons que j'y croquerais une fesse! », ce qui fera pouffer toute l'équipe de techniciens.

Évidemment, les fidèles depuis le début remarqueront des changements dans la structure des épisodes, qui découlent des mesures sanitaires en place pendant le tournage qui a eu lieu d'août à novembre. Dans la première partie sur la ferme, ne vous attendez pas à voir de baisers langoureux. Il n'y aura pas de Deven qui embrasse ses trois prétendantes en quelques jours. Par contre, la distanciation exigée semble jouer en faveur du concept qui n'en devient que plus authentique. Les participants doivent plus que jamais se regarder et se parler, ce qui donnera lieu à des moments attendrissants. Dans la seconde partie de l'émission, soit le voyage qui devient ici une escapade montréalaise, les participants pourront se permettre plus de rapprochements. Apprenez-en plus sur les altérations que l'émission a dû subir cette saison en raison de la pandémie.

Rappelons que nous vous dévoilions aussi ici une scoop sur l'émission.

Une nouvelle animatrice, des candidats diversifiés et prêts pour l'amour, des changements dans la structure des épisodes et plus font de cette saison un incontournable. On ne s'ennuiera pas une seconde auprès de Katherine Levac et de ces agriculteurs charmants et amusants, je peux vous l'assurer après avoir visionné les quatre premiers épisodes, tous passionnants. Et je suis impatiente de découvrir la suite. Oh et bonne nouvelle : l'amour sera au rendez-vous! Ces couples s'ajouteront donc aux 12 déjà formés par l'émission et leurs 22 enfants, bientôt 23 puisque Clara et Gabriel attendent un poupon pour bientôt. Du bonheur!