Julie Snyder a pu voir son entrevue à Tout le monde en parle avant sa diffusion

Le journaliste Richard Therrien du Soleil a appris en exclusivité que Julie Snyder a eu le privilège de pouvoir visionner son entrevue à Tout le monde en parle avant qu'elle soit diffusée le dimanche suivant. Comme le précise le journaliste dans son article, cette condition a été instaurée afin de ne pas nuire au processus de médiation que l'animatrice du Banquier a récemment entamé avec son ex-mari Pierre-Karl Péladeau, qui s'est récemment retiré de son « projet politique » pour passer davantage de temps avec ses enfants.

Après avoir visionné l'entrevue en question, Snyder se serait dit satisfaite du montage et n'aurait exigé aucun changement.

Guy A. Lepage a toujours le dernier mot sur le montage final des entrevues de ses invités à Tout le monde en parle. C'est d'ailleurs l'un des éléments qui a refroidi beaucoup de personnalités publiques qui ont jusque-là refusé de participer à l'émission. Parmi celles qui n'ont jamais accepté l'offre de Guy A., on compte entre autres l'ancien premier ministre du Canada Stephen Harper, l'ex-chef de l'opposition Pierre-Karl Péladeau, l'auteure Fabienne Larouche, l'humoriste Jean-Marc Parent, le maire de Saguenay Jean Tremblay et la femme d'État Michaëlle Jean.

Guy A. Lepage, rejoint par Richard Therrien, a tout de même précisé que ce n'est pas la première fois qu'un invité a eu la permission exceptionnelle de visionner son entrevue avant sa diffusion. Il n'a, par contre, pas voulu divulguer l'identité de ceux-ci.