Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Julie Bélanger parle de sa discorde avec Mélanie Maynard

Julie Bélanger était l'invitée de Jean-Philippe Dion à La vraie nature ce dimanche, en compagnie d'Alexandre Barrette et Jacques Rougeau.

Pendant la journée, l'animateur l'a amenée à parler d'une période très difficile de sa vie où elle a même vécu une dépression.

Elle a enfin expliqué pourquoi elle avait dû quitter Deux filles le matin, épuisée, mais aussi en discorde avec sa coanimatrice Mélanie Maynard.

« Tantôt je vous disais quelle relation j'avais vécue avec les autres filles à l'école. Bien j'ai revécu ça à l'âge adulte. Parce que Mélanie l'a déjà dit, elle au secondaire c'était une fille qui tassait les autres pour faire sa place, puis moi j'étais la fille qui se faisait tasser. Il a fallu que je sorte de mon rôle de victime. Il a fallu qu'un moment donné je fasse " Sais-tu quoi? Ok oui, il y a des gens un moment donné qui vont faire des affaires qui ne feront pas ton affaire, mais défends-toi! Cette relation-là, même si elle a été extrêmement difficile, elle a été bénéfique dans ma vie. [...] Mais c'était dur à la télé parce qu'il ne fallait pas que ça paraisse. »

Elle ajoute, concernant l'absence de communication avec sa coanimatrice : « On essayait, mais on parle deux langages différents. »

Fatiguée, surmenée et en opposition constante avec Maynard, Julie Bélanger raconte qu'elle n'a eu d'autres choix que de quitter l'émission Deux filles le matin. « C'est une addition de plein de facteurs différents qui ont fait que j'ai pété au frette. C'était une période difficile de ma vie. J'avais 33 ans. Je me trouvais laide, je me trouvais vieille. Je me voyais dans le miroir et je me donnais un discours épouvantable. J'étais en burn out. »

Découvrez ici les prochains invités de La vraie nature cette saison.