Jimmy Kimmel en colère et ému en parlant de la mort du lion Cecil

Jimmy Kimmel, reconnu pour ses monologues humoristiques, s'est permis une introduction plus sérieuse hier durant son émission quotidienne Jimmy Kimmel Live. L'animateur est devenu franchement émotionnel en parlant de la mort du lion Cecil, une attraction dans une réserve nationale du Zimbabwe, qui a été tué illégalement par un dentiste du Minnesota.

Il faut dire que l'histoire est parfaitement horrifiante. Le dentiste en question a payé un guide 55 000 $ pour attirer le célèbre félin, qui faisait l'objet d'une étude longitudinale de l'Université d'Oxford, hors de la réserve où il est illégal de chasser. Puis, il a abattu l'animal d'une manière cruelle pour ensuite le dépecer et laisser la carcasse et le GPS qui servait à l'Université d'Oxford sur place.

Le chasseur, depuis, se cache des médias et des représentants de la loi, et ce, après avoir envoyé un communiqué : « Je ne savais pas que le lion que j'ai pris était un favori des gens de l'endroit, était suivi et faisait partie d'une étude. Je me suis fié à l'expertise de mes guides professionnels locaux pour m'assurer que la chasse était légale ».

Kimmel s'est offusqué, tout en se questionnant sur les raisons qui pourraient amener un individu à poser un geste pareil : « Cesse de dire que tu as pris un animal. Tu prends des aspirines. Tu tues un lion. Tu ne l'as pas pris. Je suis sincèrement curieux de comprendre pourquoi un humain se sent interpelé à faire ce genre de chose. Comment cela est-il amusant? Est-ce si difficile pour toi d'avoir une érection que tu dois tuer des choses qui sont plus fortes que toi pour y arriver? »

Puis l'animateur s'est permis une flèche à l'endroit de Bill Cosby : « Si c'est le cas, il y a une pilule pour ça. Ça fonctionne très bien. Reste à la maison et avale-la, et tu te sauves d'une vie de misère à être l'homme le plus détesté de l'Amérique à ne pas avoir fait de publicité pour Jell-O à la télévision » (Bill Cosby a fait des publicités pour cette marque).

Après avoir montré plusieurs photos du chasseur avec d'autres prises (un ours, un autre lion, un léopard, etc), Kimmel a invité les spectateurs à faire un don à la Wildlife Conservation Unite d'Oxford : « Si vous voulez faire de cette histoire quelque chose de positif », a-t-il lancé avant d'étouffer un sanglot. « Désolé, je suis OK, je suis bien. Faites un don. Au moins, peut-être pouvons-nous montrer au monde entier que ce ne sont pas tous les Américains qui sont comme ce salaud ».

Regardez le monologue entier, troublant et franchement touchant.