Publicité
Nostalgie

Jessica Barker revient sur sa relation tendue avec sa covedette des Intrépides

Pour bien des gens nés au milieu des années 80 jusqu'au début des années 90, l'émission Les Intrépides est un classique de leur enfance. On connaît la chanson par coeur.

« Hey si tu as besoin d'aide quand ton ciel devient gris allume la radio c'est parti ! Tom et Julie sont à l'écoute... » Rappelez-vous de cette pièce d'anthologie au bas de l'article.

Comme Jessica Barker était de passage sur le plateau de Bonsoir bonsoir ce mardi, l'animateur l'a questionnée sur cette époque marquante de sa carrière.

« Moi, à la différence de vous, je n'écoutais pas Les Intrépides. Sérieusement, c'est drôle parce que tu te fais parler de quelque chose que, oui tu as fait, mais, pour moi Les Intrépides, c'était un travail. C'est fascinant parce que je m'en fais parler tous les jours. »

Elle a notamment mentionné qu'elle ne s'entendait pas bien du tout avec sa covedette, l'acteur français Lorànt Deutsch, qui est désormais très populaire chez nos cousins, notamment grâce à la publication de plusieurs ouvrages de vulgarisation sur l'histoire de France.

« On se chicanait tout le temps. C'était la guerre! », précise-t-elle. « Je n'arrêtais pas de lui dire que c'était un sale Français misogyne. Il était super macho et moi ça me tapait sur les nerfs. Il était toujours en train de me dire comment parler. Faque à un moment donné, j'ai parlé au réalisateur et je lui ai dit que je ne voulais plus que Lorànt m'adresse la parole. Et là, il n'avait plus le droit de me parler; l'atmosphère était super tendue. »

Elle dit être encore en communication avec lui aujourd'hui grâce aux réseaux sociaux.

Rappelons que Jessica Barker et Vincent Bolduc ont récemment célébré leur 30 ans d'amitié.

Ces deux bons amis participent avec Guillaume Lemay-Thivierge avec une nouvelle balado, dont vous pouvez découvrir le contenu ici.