Insatiable : La série de Netflix qui fait scandale avant même sa sortie

La série Insatiable, décrite comme une « comédie de vengeance noire », doit être dévoilée au public le 10 août prochain sur la plateforme Netflix. La bande-annonce, parue il y a quelques jours, a engendré une foule de réactions à travers le monde, et ce ne sont pas des éloges qu'elle récolte.

Des milliers de femmes se sont mobilisées afin de faire annuler la sortie de la série, qu'elles accusent d'être « grossophobe ». La pétition, adressée à Netflix, compte maintenant près de 150 000 signatures. « Cette série doit être annulée », mentionne l'auteure de la pétition, Florence Given. « Les dommages encourus si la série est rendue publique seront plus insidieux et plus sinistres pour les adolescentes que la perte de profits de Netflix. »

Insatiable raconte l'histoire de Patty, une adolescente qui a toujours été brimée, ignorée et sous-estimée par son entourage en raison de son embonpoint. Quand, du jour au lendemain, elle devient mince et belle, elle décide de faire payer les gens qui ont osé se moquer d’elle dans le passé.

L'actrice principale de la série, Debby Ryan, a défendu le propos de la série sur les réseaux sociaux en soulignant ceci : « Patty subit une transformation physique, mais cela ne la rend pas heureuse. Nous ne faisons pas ça pour faire honte aux gens souffrant de surpoids. »

Chez nous, la comédienne Debbie Lynch-White, qu'on pourra voir très bientôt dans la série Le jeu, a encouragé les femmes québécoises à signer la pétition de Given. « Prends donc un petit deux secondes pour signer et essayer de faire en sorte qu’on arrête de faire des séries qui encouragent le fait qu’être mince est la seule quête d’une jeune fille et sa seule issue pour être acceptée et heureuse. »

Dans un article publié mercredi, la chroniqueuse au Journal de Montréal, Sophie Durocher, émet des réserves quant au discours de l'interprète de La Bolduc. « Personnellement, voir une artiste qui appelle à la censure d'une oeuvre, ça me chicote. Mais ça me trouble encore plus qu'on le fasse avant même d'avoir vu l’oeuvre en question. »

On peut certainement dire que la série génère bien des discussions... Que sa sortie soit annulée ou pas, on peut au moins se réjouir du débat corsé nécessaire qu'elle a engendré.

Voyez la bande-annonce qui a tant fait jaser ci-dessous :