Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Guy Nantel soulève une problématique pour l'émission Les Chefs

Ce lundi avait lieu la finale de l'émission Les chefs. C'est ainsi qu'un neuvième gagnant a été couronné, au terme d'une conclusion franchement enlevante.

Suite à cet épisode, l'humoriste Guy Nantel a fait une publication sur les réseaux, pour d'une part souligner l'excellence de cette émission, mais aussi soulever une problématique plutôt pertinente. Nous avions aussi souligné l'excellence de cette émission, tout en réclamant une dixième saison, dans notre texte ici.

Son opinion est particulièrement pertinente et mérite qu'on s'y attarde.

Il écrit : « Les Chefs est une émission formidable, on l'écoute fidèlement chaque semaine en famille avec le plus grand bonheur. Voilà une émission estimée d'à peu près tout le monde qui cadre parfaitement dans le mandat de Radio-Canada.

Mais il a une chose que je ne comprends pas et que personne ne soulève jamais : les prix attribués aux concurrents. C'est quasiment rire du monde. Quand j'entends ça chaque semaine : « Tu ne nous quittes pas les mains vides, tu repars avec la jolie somme de 1000$ » Quoi!!! Mille piasses?!? La personne se défonce durant des semaines (voire des mois), on fait un show de télé grandiose basé sur son talent et celui de ses collègues, cette émission est toujours parmi les 2-3 plus écoutées de Radio-Canada qui profites d'énormes budgets et de commandites et la personne quitte la brigade avec un « beau 1000 piasses »? C'est ridicule. L'animatrice et les juges font ça le temps d'une pause commerciale.

Et le plus risible, c'est le grand prix d'une valeur de… 30 000!!! Quand j'ai gagné la Course destination monde, le grand prix valait plus que ça et ça fait 25 ans. Pour vous donner un point de comparaison, le grand prix de Occupation double est de… 400 000$. »

Voyez son message complet ci-dessous.

Rappelons que Guy Nantel a récemment dû ramener à l'ordre ses abonnés sur les réseaux sociaux.

Son dernier vox pop confrontant sur l'humour au Québec a franchement fait mouche. Revoyez-le ici.