Entrevue

François Létourneau nous parle de la 2e saison de Série noire

« On a réussi à convaincre Radio-Canada et tous les épisodes vont être en ligne en même temps. Au début, ils voulaient mettre juste 5 épisodes, mais nous on tenait à ce qu'ils y soient tous. Ce sera sur le volet Extra, donc ça coûte 7$ par mois, mais le premier mois est gratuit; je prends soin de le dire! » précise l'acteur et scénariste.

RAFALE

« Notre public aime ça écouter en rafale. Les gens nous l'ont souvent dit. Là, ça va permettre à ces personnes-là d'écouter tous les épisodes en même temps, et aussi sans pause publicitaire. Pour moi, comme créateur, je trouve ça génial, parce que même moi-même quand j'écoute la télé, je trouve qu'il y a tellement trop de pubs, et en même temps, les gens qui vont vouloir l'écouter de manière conventionnelle pourront le faire dès janvier, donc pas longtemps après. Ça, c'était important aussi qu'il n'y ait pas trop de décalage. »

Les 12 épisodes de la première saison sont disponibles pour écoute sur l'Extra d'Ici Tou.tv dès maintenant.

SÉRIE POLICIÈRE

Pour les profanes de l'univers déjanté de Létourneau et Rivard, précisons que Série noire raconte l'histoire de deux scénaristes de télé qui sont confrontés à l'échec critique de leur série La loi de la justice. Lorsqu'ils sont contraints d'écrire une suite, ils décident d'insuffler de la vérité à leur deuxième saison. Ils se lancent donc dans une course folle à la recherche d'inspiration qui les amènera à infiltrer, à leurs risques et périls, les milieux policiers, juridiques et criminels.

« Après Les invincibles, Jean-François Rivard et moi on voulait faire une autre série, et on en est venu à cette idée de deux auteurs qui veulent s'inspirer. On a commencé à écrire et on a découvert qu'on écrivait une série policière, mais à notre façon. »

« Dans la première saison, la série devenait progressivement une série policière, alors que dans la deuxième on est tout de suite dedans. On a pas à expliquer pourquoi ces gars-là font ça. Dès le début du premier épisode de la deuxième saison, on est replongé dans un mystère. Les gars sont à nouveau dans l'embarras. Je suis super content de la saison 2. Elle est presque finie de monter. Jean-François est en train de monter le dernier épisode, mais j'ai tout vu et je crois que les gens vont retrouver les personnages avec plaisir. Ce n'est pas une réplique de la première saison, ça s'en va dans d'autres avenues », explique-t-il.

UNE FIN ALTERNATIVE

Nous l'avons également questionné en ce qui concerne la fin de la première saison. « On s'arrange toujours pour faire une fin qui appelle à une suite, mais pas nécessairement parce qu'on ne sait jamais si ça va revenir ou si ça va nous tenter d'écrire une suite. Quand la série a été diffusée et qu'il y a eu toute cette histoire des cotes d'écoute, on souhaitait que ça revienne, mais on se disait que l'oeuvre se pouvait quand même comme elle était. »

« Ça je l'ai jamais dit, mais on avait enregistré une version alternative qu'on n'a pas mise finalement, mais si on avait su lors de la diffusion du dernier épisode qu'on ne reviendrait pas, on aurait changé quelque chose. Mais au moment de la diffusion, Radio-Canda ne pouvait pas nous confirmer qu'on reviendrait, mais disait qu'on avait beaucoup de chance. »

Qu'est-ce qui se trouvait dans cette version alternative? François Létourneau répond : « Je ne te le dirais jamais! » … On aura essayé ;-)