Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

François Chénier évoque une possible suite à Radio Enfer

Radio Enfer - La suite

Quand j'ai demandé à François Chénier, le coeur battant, s'il embarquerait dans une suite à Radio Enfer, la réponse a rendu hystérique la préadolescente qui sommeillait en moi.

« Oui, j'embarquerais là-dedans, c'est certain. Même que Guillaume (Lemay-Thivierge) voulait réaliser un film sur « Que sont-ils devenus? » - 20 ans plus tard. Mais c'est un projet, ça se fera surement pas, ou du moins c'est pas encore fait. »

Et moi, cachant très très mal mon émoi, de dire : « Mais ça marcherait tellement fort! »

« Oui, mais il ne faut pas qu'on se plante. On avait essayé. J'ai eu des meetings avec le producteur, y'a des gens qui voulaient un Radio Enfer 2.0, où Carl serait devenu le directeur de l'école. Jocelyne aurait été encore là comme co-directrice, mais Michel Charette ça ne l'intéressait pas. Tu ne peux pas reproduire la magie qui a opéré il y a 20 ans. Je ne suis pas certain que ce serait aussi drôle. Revenir pour revenir ce n'est pas nécessairement une bonne idée. »

Et moi de renchérir, encore fébrile et effervescente comme sous l'influence d'une sorte d'adrénaline nostalgique incontrôlable : « L'impact serait d'autant plus grand de faire un épisode spécial de 90 minutes à VRAK 2. Un épisode 20 ans plus tard. C'est ça qu'il faut faire! »

« Ça, ça serait hot! Pour un spécial d'une heure, la gang embarquerait probablement. Il faudrait que je torde le bras à quelques-uns, mais ils seraient probablement tous partant. Anne-Claude, Rachel, Micheline. »

Et moi, excitée sur le bord d'exploser, d'ajouter : « Robin (Aubert) embarquerais-tu? »

« Peut-être que oui. Il ne faudrait pas que ce soit avec n'importe qui. C'est-à-dire qu'il demanderait qui écrit et qui réalise. Mais je lui ai déjà dit que Guillaume aimerait faire un film là-dessus pour le fun et il m'a répondu : « avec Guillaume, n'importe quand! ». Ce serait drôle en maudit. Il ne faudrait pas qu'il change son look. »

Impact de Radio Enfer

« Il y a des émissions comme ça qui marquent pour certaines raisons. Moi je pense que les raisons pour lesquelles Radio Enfer a tant marqué c'est que c'était une émission de totale liberté, explique le comédien, maintenant âgé de 45 ans. C'était pas du tout « politically correct », c'était pas méchant, mais le gros il était gros et épais et le directeur était cave. C'était dans une période où la télé était très aseptisée pour les jeunes. Je le vois dans Subito Texto; on peut pas boire à la bouteille parce que c'est suggestif. Là, ça recommence un peu la liberté télévisuelle, mais il y a eu une période très formatée. »

« Radio Enfer avait un petit côté broche à foin qui était l'fun. On avait quatre décors en carton. Il y a des jeunes qui me demandaient : « Elle est où votre école? » et je répondais: « c'est un décor, regarde comme il faut, la caméra tourne et il y a du public. » La magie opérait. On y croyait à cette radio-là dans cette école-là. »

« Je m'en fais encore parler tous les jours. On rencontre le public après Ladies Night et, chez les 20 à 35 ans, c'est tout le temps! »

« Radio Enfer, personne le sait, mais on avait à peu près 50% de public adulte. C'est beaucoup. Il y avait des reprises tous les midis à Canal Famille, alors les parents écoutaient ça avec leurs enfants. Il y avait quand même quelques jokes pour adultes dans Radio Enfer. »

Et moi d'intervenir : « Est-ce que c'est possible qu'à la fin il y en avait un peu moins de ces références adultes? ».

« Oui, tu as tout à fait raison, puisque ça a changé d'auteurs. Les 4 premières années, c'était les mêmes auteurs. La 2e année Léo est parti, la 3-4e année, Jean-Lou est parti et là il y a de nouveaux personnages qui sont arrivés et qui ont changé l'émission. Quand Louis Saia est parti aussi c'est devenu une autre affaire. Les plus jeunes ont plus aimé les deux dernières années. Ils trouvaient ben drôle Germain St-Germain, il était drôle aussi, mais c'était pas Léo, c'était une autre affaire. »

Merci à François Chénier pour cette merveilleuse rencontre. Rappelons que l'acteur est présentement en tournée avec la troupe de Ladies Night. Vous pouvez consulter les dates de spectacles de la pièce et notre entrevue avec François Chénier ici.