Publicité

La voix : Éric Lapointe avoue avoir écorché l'ego de plusieurs candidats

Le Journal de Montréal rapporte un passage très intéressant du balado de QUB radio sur les Auditions à l'aveugle de La voix 7 alors que le coach Éric Lapointe raconte comment il a changé son comportement au cours des saisons afin d'adoucir son approche envers ses candidats.

« Je ne traine pas de mes gants blancs », indique Éric Lapointe. « On n'a pas le temps de perdre son temps à essayer de ménager leur égo. De toute façon, s'ils ne sont pas capables de le prendre qu'ils changent de job. »

Il enchaîne : « On a juste assez de temps pour aller droit au but, pour créer les meilleurs numéros possible. Oui, tu fais confiance à tes candidats, mais tes candidats ont choisi de te faire confiance aussi. Ils doivent le faire jusqu'au bout. Moi des fois, je suis rough. La première année que je l'ai fait, j'en ai fait pleurer plusieurs, donc j'ai ajusté le tir. Je suis devenu un peu plus gentil, mais, pas moins direct, je leur dis ce que je pense. »

Éric Lapointe n'a pas pu cacher sa stupéfaction lorsque la drag queen Gabry-Elle (voyez-la ici) a chanté sur la scène de La voix dimanche dernier. Elle n'était pas à la hauteur des autres candidats vocalement et le rockeur québécois l'a perçu dès les premières notes.

Rappelons qu'Éric Lapointe a récemment participé à l'émission Tout le monde aime, animé par Sonia Benezra. Les Soeurs Boulay lui ont livré un hommage que nous ne sommes pas sur le point d'oublier : revoyez leur performance ici.