Publicité

District 31 : Le suicide d'Isabelle n'était pas une option pour l'auteur

En entrevue, la comédienne Hélène Bourgeois-Leclerc a avoué qu'elle aurait aimé, de prime abord, que son personnage se suicide dans la série afin de marquer son départ. Voyez le fond de sa pensée sur la question ici.

Pour l'auteur, Luc Dionne, la chose était, par contre, impensable. « Je n’étais pas intéressé à explorer le suicide. J’aimais mieux qu’elle parte dans la dignité », a expliqué l'auteur en entrevue avec Radio-Canada.

« Il a choisi quelque chose de plus simple. Une sortie digne, lucide, que je trouve agréable pour le public. En plus, quand j’ai fait cette suggestion, Luc m’a dit : « Tu ne trouves pas qu’il y a assez de morts dans la série? » », a mentionné l'actrice, qui dit également avoir apprécié que l'auteur lui ait permis de quitter lors de l'avant-dernier épisode afin que celle-ci ait son moment à elle.

Effectivement, depuis le début de la série, les morts se sont accumulés de façon impressionnante. Même des personnages principaux, chéris du public, ont perdu la vie, parfois dans des circonstances terribles. Bien des téléspectateurs ne sont pas encore remis de la mort de Nadine!

Au cours de la troisième saison, on peut aussi parler d'une hécatombe. On pense que cette décision de l'auteur d'avoir choisi de faire quitter Isabelle dans le courage et la résilience était la bonne chose à faire.

Hélène Bourgeois-Leclerc a fait ses adieux à son personnage en ces mots sur les réseaux sociaux.

Rappelons que la finale de saison a secoué tout le Québec. On vous invite d'ailleurs à voir ici le montage vidéo des réactions des fans lors du visionnement des dernières minutes de l'épisode.