Publicité
Télé

Des propos de Ginette Reno remis en doute à Tout le monde en parle

Lors de son dernier passage à Tout le monde en parle, Ginette Reno est revenue sur ses ventes de livres chez Jean Coutu.

Elle a alors affirmé qu'elle n'était pas au courant des termes de l'entente que le producteur Nicolas Lemieux, qui n'a jamais été son gérant selon elle, a fait avec les pharmacies.

« Quand il a conclu l'entente, il m'a dit après ce qu'il a fait », avait indiqué la chanteur.

« Tu ne le savais pas? », lui avait alors demandé l'animateur.

« Non », a-t-elle répondu de façon catégorique. « Moi, je lui ai demandé d'ouvrir un compte chez Jean Coutu, Costco, Renaud Bray, Archambault et Walmart, et il a gardé son compte qu'il avait, lui, avec Jean Coutu. C'est tout. [...] Je ne l'ai jamais accepté, je ne le savais pas. »

L'extrait a été présenté dimanche soir à Tout le monde en parle alors que Nicolas Lemieux était de passage sur le plateau.

Celui-ci a indiqué que les propos de la grande dame de la chanson étaient faux : « Moi, je vais vous dire une chose : je ne peux pas forcer une dame comme Ginette Reno à faire 44 Jean Coutu. [...] Chaque décision a été prise avec elle. On a fait une annonce commune avec un communiqué commun et j'ai été son gérant. L'entente que j'avais c'était jusqu'au 31 décembre. C'est Ginette qui m'a appelé pour s'occuper d'elle. J'ai accepté, mais au début je n'étais pas sûr parce que je m'occupe vraiment de mes projets, donc j'en fais presque plus, de la gérance d'artistes, depuis plusieurs années. »

« Je pense que c'était une mauvaise journée pour Ginette », dit-il pour expliquer les inexactitudes de son discours.

Kim Lévesque-Lizotte évoque l'hypothèse que c'était peut-être pour se dédouaner, face aux mauvaises critiques qu'elle a eues suite à la décision de vendre le livre seulement dans les Jean Coutu, qu'elle a eu cette réaction.

Nicolas Lemieux ne garde pas de rancoeur envers la chanteuse : « C'est un privilège pour moi d'avoir géré la grande Ginette Reno. »