Coup de coeur de la saison : le talk-show animalier Les poilus

La première saison du talk-show Les poilus s'est achevé dimanche avec la participation de la pétillante Ludivine Reding. On en aurait pris bien plus, puisque cette émission vivifiante - animée avec assurance et charisme par Sébastien Kfoury - s'est avérée être un véritable coup de coeur pour nous cette saison. Nous ne devons pas être les seuls...

>> Lisez notre critique des Poilus ici.

Quand ce nouveau concept a été annoncé par ICI Radio-Canada, le scepticisme s'est emparé de nous, il faut bien l'avouer. Donner une case horaire aussi importante que celle du dimanche soir à une émission mettant en vedette des animaux, vraiment? Il fallait certainement un peu d'audace pour aller de l'avant avec ce projet. Mais, tout bien considéré, cette prise de risque fût payante.

Pendant toute la saison estivale, l'émission a su attirer en moyenne 450 000 curieux chaque dimanche. On a pu découvrir des animaux dont on ignorait jusqu'à présent l'existence, en apprendre davantage sur plusieurs autres et voir nos artistes préférés dans un contexte franchement différent et rafraîchissant. Même le segment sur l'animal miroir, qui aurait pu être risqué disons-le, est amusant à souhait.

Dans son rôle d'animateur, Sébastien Kfoury sait communiquer sa passion pour les animaux comme pas un. Le choix des invités était également judicieux. On a particulièrement apprécié les présences de Pénélope McQuade, Christian Bégin et Alex Perron. L'apport du band Fredy V. and the Foundation n'était pas à négliger non plus et conférait au plateau une ambiance chaleureuse.

En gros, nous avons un béguin immense pour Les poilus. De ce fait, nous espérons vivement que l'émission soit renouvelée pour une deuxième saison. Plus encore, plusieurs téléspectateurs suggèrent que le concept soit allongé à une heure. Ce ne serait pas une mauvaise idée...

Bravo à toute l'équipe qui a travaillé fort pour nous offrir ce contenu différent et emballant!