Publicité

Les plus
récents

Télé

Chefs de bois : La deuxième saison est encore meilleure que la première

Depuis quelques semaines déjà, la deuxième saison de la compétition culinaire Chefs de bois est disponible sur la plateforme VRAI.

Si la première mouture était rafraîchissante, innovante et impressionnante, celle-ci l'est deux fois plus.

On retrouve à nouveau une dizaine de chefs cuisiniers professionnels qui sont parachutés en pleine nature, dans des conditions précaires, et doivent cuisiner des plats gastronomiques avec les moyens du bord. Ils sont également soumis à des défis physiques plutôt exigeants qui leur permettent de gagner certains privilèges lors de la préparation de leurs plats. Tous les chefs sont d'ailleurs classés sur une note de 1 à 10 selon leurs capacités à survivre en forêt et leurs aptitudes en cuisine.

Les challenges sportifs sont beaucoup plus exigeants que la dernière fois. Il ne suffit pas d'être un bon cuistot pour gagner Chefs de bois, il faut aussi avoir une bonne endurance physique et une grande résilience. S'ils dorment dans des tentes relativement confortables la plupart des temps, certains moins chanceux sont envoyés pour une nuit sur une île non loin du camp de base pour mettre à l'épreuve leurs compétences en forêt.

Au-delà de l'aspect « survie », il y a, évidemment, le volet culinaire dans Chefs de bois, et il s'agit certainement de la portion la plus spectaculaire. Ils sont peut-être des chefs hors pair dans leur cuisine professionnelle, mais qu'en est-il en pleine forêt, sans four et avec très peu de produits? Ce qu'ils arrivent à créer avec un peu de sel, quatre carrés de beurre et un soupçon de sirop d'érable est hallucinant. Si les ingrédients de base sont limités, ils peuvent s'approvisionner dans la forêt (champignons, fruits sauvages, plantes comestibles) pour compléter leurs plats.

La plupart du temps, on leur demande de cuisiner du gibier et du poisson, fraîchement chassé ou pêché. Ils doivent même parfois tuer la bête eux-mêmes, comme c'est le cas avec l'anguille. Lors de l'un des derniers défis de la saison, on leur demande de cuisiner de l'écureuil. Ça prend beaucoup de créativité pour apprêter ce petit rongeur dans un plat gourmand. Ici par contre, ils ne nous auront pas convaincus de faire griller l'animal sur notre barbecue cet été!

Le juge Martin Picard ne ménage pas ses chefs dans ses commentaires, mais au contraire, lorsqu'il aime un plat, il ne se gêne pas pour tarir d'éloges envers le cuisinier responsable. Mathieu Baron est comme un poisson dans l'eau dans ce rôle d'animateur, qu'il maîtrise de plus en plus. Malheureusement, on le voit très peu. On entend sa voix dans les haut-parleurs pour donner des instructions aux candidats, mais il n'est présent à l'écran qu'en de trop rares occasions.

Dans cette deuxième saison, les candidats sont plus déterminés à l'emporter que jamais. Ils usent davantage de stratégies que dans la première saison, ce qui donne droit à des moments croustillants. Aussi, le concept est mieux maîtrisé par la production qui nous offre un produit plus achevé. Si vous aimez les compétitions culinaires comme Les chefs (d'ailleurs un des candidats de Chefs de bois saison 2 fait partie de la plus récente saison des Chefs), vous serez fascinés par la plus récente version de Chef de bois.

Disponible dès maintenant sur VRAI.