Critique

Beaucoup de gros et beaux malaises dans la 3e saison de la série de Martin Matte

Il faut voir cette scène d'interrogatoire pendant laquelle Martin Matte scie l'oreille de Guillaume Lemay-Thivierge, répandant une généreuse marre de sang, pour comprendre qu'on a atteint un autre niveau et qu'on a osé pousser encore davantage le malaise (pour notre grand plaisir) avec cette troisième saison. L'épisode en question, intitulé « Les bons riens », est disponible sur le Club Illico, mais sera présenté seulement à la quatrième semaine cet hiver.

Le premier épisode « officiel », titré « Bonnes vibrations », s'intéresse aux pulsions sexuelles, aux fantasmes et aux objets sexuels. Encore ici, on ne met pas de gants blancs pour parler d'un sujet considéré comme tabou. L'apparition de la mère de Martin, Monique, est, encore une fois, un moment fort. Quel superbe personnage!

D'ailleurs, dans l'épisode suivant, « La franchise II », Monique désire venir vivre dans le sous-sol de la maison de son fils. Martin, en désaccord avec cette idée, en parle avec son psychologue qui lui propose d'avoir à nouveau recours à la marionnette. Cette dernière nous donne d'ailleurs droit à un monologue puissant de la part de JF, l'ami toujours laissé pour compte.

Cette troisième saison fait place à plus d'apartés que dans les précédentes. On a davantage la chance d'entrer dans la tête des personnages et comprendre mieux, de ce fait, leurs motivations et les mobiles de leurs actions. La trame sonore est aussi l'un des points forts de cette nouvelle saison alors que les scènes finales sont souvent accompagnées par une musique significative.

Des pleurs, des fous rires, des moments tendres et beaucoup de scènes déconcertantes, la troisième saison des Beaux malaises est à la hauteur des attentes et encore plus. Martin Matte est un joueur important dans la transformation de notre télévision, et nous lui en savons gré d'avoir osé exposer ainsi les malaises latents de notre société.

Rappelons que trois épisodes de la nouvelle saison sont disponibles dès maintenant sur le Club Illico, et que ceux-ci seront diffusés sur les ondes de TVA dès le 13 janvier prochain.