Artis 2018 : Marie-Claude Barrette est étonnée de ne pas avoir été nommée

De passage sur le plateau des Échangistes ce mercredi, Marie-Claude Barrette, animatrice de Deux filles le matin, a avoué avoir été étonnée d'apprendre qu'elle n'était pas en nomination au Gala Artis cette année.

« Cette reconnaissance-là, elle est importante pour l'équipe », précise-t-elle d'emblée. « Quand on est animateur/animatrice, c'est nous qu'on voit, mais il y a toute une équipe derrière. Et, cette année, ç'a été une année qui a été plus difficile, entre autres parce qu'on a eu des gens malades dans notre équipe, on a eu toutes sortes d'épreuves, mais, malgré tout, tout le monde était au rendez-vous. On a fait un spécial de deux heures sur le deuil et ç'a été difficile de travailler sur cette émission-là. »

« Cette année, la nomination était d'autant plus importante pour mon équipe, mais ce n'est pas arrivé. Ça faisait quatre ans que nous l'étions [en nomination] », souligne-t-elle.

« Être en nomination, ça signifie un peu que tu es sur ton « X » et l'année que tu ne l'es pas, tu te questionnes à savoir si tu es toujours au bon endroit. J'ai quand même eu cette réflexion-là, mais ça a duré 24 h parce que la reconnaissance des gens je l'ai dans la rue, via les réseaux sociaux. »

Cette année, dans la catégorie « Animateur / Animatrice d'émissions de services » , on retrouve Gino Chouinard (Salut, Bonjour), Denis Gagné (L'épicerie), Pierre-Yves McSween (L'indice McSween), Marina Orsini (Deuxième chance, Marina Orsini) et André Robitaille (Entrée principale).