Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Critique

Alerte Amber : L'autisme au coeur du suspense

L'autisme est plus que jamais un sujet d'actualité, notamment grâce au docuréalité Autiste, bientôt majeur, imaginé par Charles Lafortune, qui soulève des questions pertinentes. La série Alerte Amber arrive dans la foulée de ce projet, avec un sujet sensiblement semblable, bien que fictif. On assiste, impuissants, à l'enlèvement d'un adolescent autiste et l'on constatera rapidement les ravages causés par un tel cataclysme dans une famille. Si le suspense n'est pas nécessairement prenant dès le début, la série saura vous empoigner, notamment grâce à son sujet percutant et au travail exemplaire des comédiens.

On découvre une famille éclatée qui survit tant bien que mal au terrible diagnostic qu'est celui de l'autisme. Le couple formé de Jonathan et Valérie n'a pas survécu aux difficultés d'élever un enfant différent, en plus d'avoir un autre fils plutôt compliqué qui ne fréquente pas nécessairement les bonnes personnes. On constatera rapidement que ce dernier s'est senti négligé et balafré toute sa vie à côté de ce frère qui demande beaucoup de soins. Puis, arrive le pire cauchemar qu'une famille puisse vivre : la disparition d'Éliot, 12 ans et autiste. Dès lors, une alerte Amber est déclenchée et rien ne compte plus que de le retrouver sain et sauf. Une escouade spéciale fouillera le passé et l'intimité de la famille Charbonneau, levant ainsi le voile sur les circonstances qui ont conduit au drame.

Ce qui fascine d'emblée dans Alerte Amber, c'est le quotidien de cette famille affectée par l'autisme. La mère est harassée de fatigue et fera une erreur qui aura de graves conséquences. Le père doit composer avec les frasques de son autre adolescent et l'on comprend rapidement que la tâche n'est pas mince. Enfin, le grand frère se sent continuellement lésé en présence de son cadet. Dans ce contexte très crédible, tous les comédiens font un travail magnifique. Le jeune Élijah Patrice-Baudelot s'avère particulièrement crédible dans le rôle complexe de l'adolescent autiste. On lui reconnaît des comportements que l'on voit dans Autiste, bientôt majeur. Madeleine Péloquin offre une performance sensible en mère épuisée, mais aimante tandis que Vincent Leclerc sait nous émouvoir rapidement en père éploré par le drame. Enfin, Lévi Doré représente parfaitement les turbulences de l'adolescence. Notons aussi le travail de Sophie Prégent dont le personnage est à la tête de L'Escouade Spéciale pour les Personnes Disparues.

Complice dès le départ, le téléspectateur n'aura pas à attendre très longtemps avant de comprendre ce qui se trame. Cela a pour effet d'amoindrir le suspense qui a court et de voiler le sentiment d'urgence. Pourtant, il y a urgence. Lentement, la problématique se déplace autre part et l'on comprend que la situation pourrait être catastrophique pour les parents. En parallèle, une petite bande de criminels fomentent des trucs pas nets. Parmi ceux-ci, on retrouve le personnage qu'interprète Mathieu Baron. De quoi s'agit-il exactement? On n'en est pas trop sûrs après les deux premiers épisodes. Derrière la caméra, Stéphan Beaudoin laisse toute la place à ses comédiens pour briller et propose une réalisation sobre, à hauteur d'homme. L'auteure Julie Hivon (L'Échappée, O') vole de ses propres ailes avec ce projet qui fera sans doute bonne figure. Alerte Amber sera présentée dès ce lundi 9 septembre à 21 h sur les ondes de TVA. Intrigante et franchement bien jouée, voilà une série qui pourrait bien être millionnaire de cotes d'écoute dès la première semaine.

Voyez nos photos du visionnement de presse, en présence de tous les comédiens, ci-dessous.