Critique

19-2 : Alerte Amber

Les fans de l'émission seront satisfaits de ce nouvel épisode, aussi intense, carabiné et poignant que l'étaient les opus précédents.

Après deux longues années d'attente, Claude Legault et Réal Bossé nous reviennent avec la troisième saison de leur superbe série télévisée 19-2, réalisée par Podz. Les fans de l'émission (dont je fais partie) seront satisfaits de ce nouvel épisode, aussi intense, carabiné et poignant que l'étaient les opus précédents. Bien sûr, ce nouveau chapitre n'est pas aussi sublime que ne l'était le premier épisode de la seconde saison (le plan-séquence de la tuerie dans l'école secondaire). Mais comme cet épisode représentait probablement l'un des meilleurs épisodes de l'histoire de la télé québécoise, nous n'en demandions pas tant pour cette nouvelle saison.

L'épisode, qui sera diffusé le mercredi 28 janvier à 21h sur les ondes de Ici Radio-Canada Télé, est intitulé Le poids du secret. Dans ce dernier, les inspecteurs du 19 enquêtent sur la disparition d'un enfant. Comme ils ont coutume de le faire, les auteurs s'intéressent à des sujets d'actualité qui touchent la population. On y parle ici de l'alerte amber, un système d'informations mis en place lors de la disparition d'un enfant qui permet aux citoyens de donner un coup de main aux policiers afin de retrouver le bambin. En plus d'être un sujet parfait pour un premier épisode (qui ne serait pas ébranlé par l'enlèvement d'un enfant, même fictive?), il fait un pont intéressant avec le dernier épisode de la saison dernière alors que le sergent Houle a mis fin à ses jours après que Ben et Nick aient découvert ses tendances pédophiles et ses magouilles avec le monde interlope.

Les agents Benoît Chartier et Nick Berrof sont enfin de retour et nous promettent une autre saison de dix épisodes hauts en émotions, aussi choquants, durs que vrais, qui nous maintiendront sur le bout de notre chaise et nous confirmeront à nouveau l'immense talent des artisans québécois. À noter dans cet épisode, les performances surprenantes de Louise Portal et Marilyn Castonguay, qui nous avait déjà soufflé dans L'affaire Dumont de Podz il y a deux ans et qui prouve encore ici ses grands talents de comédienne.

Nous vous conseillons de revoir le dernier épisode de la deuxième saison avant l'écoute du nouveau. Il fait quand même quelques flashbacks pour nous rappeler les derniers évènements, mais un contexte est nécessaire pour saisir toute l'intensité de la situation.