Sugar Sammy veut une plainte de l'Office de la langue française pour Noël

L'humoriste Sugar Sammy a décidé de s'en prendre à l'Office de langue française en inscrivant sur ses nouvelles publicités : « For Christmas, I'd like a complaint from the Office de la langue française », ce qu'on pourrait traduire par : « Pour Noël, je veux une plainte de l'Office de la langue française », ou par « Je vends des billets par la provocation (et ça marche!) ».

L'arroseur a finalement été arrosé lorsque toutes ses affiches ont été caviardées vendredi dernier. Les mots anglophones ont été remplacés par ceux-ci « Pour Noël, j'ai eu une plainte de (...) ». Sugar Sammy, qui n'est pas du genre à s'écraser devant l'adversité, a remercié tous ses fans pour le vandalisme de ses affiches. Il a même ajouté toutes les photographies de ces affiches profanées sur son compte Facebook pour montrer sa bonne foi (ou, au contraire, son insolence; à chacun son point de vue).

Évidemment, l'équipe derrière la publicité en question - la compagnie Sid Lee - s'attendait à ce que quelqu'un émette une plainte. Le coup de pub a donc fonctionné à la perfection. Ce n'était probablement pas politically correct (oups, je m'y mets aussi), mais c'était un marketing brillant et une promotion drôlement efficace pour un humoriste qui a basé sa carrière sur les relations conflictuelles entre les francophones et les anglophones québécois.