Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Sophie Durocher s'attaque à la collection de vêtements de Céline Dion

La chroniqueuse Sophie Durocher a récemment rédigé un éditorial courroucé sur la nouvelle collection de vêtements non genrés pour enfants parrainée par nulle autre que Céline Dion, appelée Celinununu.

Durocher débaptise la compagnie Nununu pour Nununuche et ridiculise les grandes ambitions des deux créatrices  :

« Quoi ? Porter un pantalon jaune qui pendouille au niveau des fesses va changer l'avenir de l'humanité ?

Oh please ! Arrêtez de nous parler de Celinununu comme si vous alliez changer le monde un pyjama à la fois !

[...]

Sur plusieurs des vêtements de leur ligne sont inscrits les mots : « New order ». De quel « nouvel ordre » parle-t-on exactement ?

Quand j'étais jeune, la mode était aux vêtements unisexe. Aujourd'hui, tu prends des vêtements qui vont aussi bien aux filles qu'aux garçons, tu les appelles « non genrés » (les mots à la mode), tu t'associes avec une vedette internationale, tu ajoutes quelques phrases un peu ésotériques et bingo !, tu peux vendre des jeans et des t-shirts 450 $ sur internet.

Le nouvel ordre mondial serait-il terriblement capitaliste ? »

Sophie Durocher revient également sur cette publicité mettant en scène la diva de Charlemagne, qui a été lancée récemment. Vous pouvez découvrir la vidéo en question ici.

« Céline veut libérer les enfants des stéréotypes associés aux fifilles et aux gagars. Mais dans sa pouponnière, les enfants portent des bonnets avec des... têtes de mort blanches sur fond noir.

Je ne sais pas vous, mais personnellement, je ne mettrais pas sur un enfant qui vient de venir au monde un symbole de mort.

D'ailleurs, pourquoi les enfants qui portent du Celinununu ont-ils tous une tête d'enterrement ? »

On se rappellera que ce n'est pas la première fois que la chroniqueuse du Journal de Montréal s'en prend à Céline Dion. Elle l'avait d'abord attaquée pour sa tenue audacieuse au Met Gala (lisez son texte incendiaire ici) puis s'en était pris à cette photo nue de la star qui avait rapidement fait le tour du monde; lisez l'argumentaire de Durocher à ce sujet ici.