Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Safarir demande l'aide du public pour produire son dernier numéro

« Safarir a fermé boutique après 29 ans et 299 numéros, pourquoi ne pas finir en beauté avec un 300e numéro de collection de 300 pages? », écrit Michel Bouchard en introduction de sa page kickstarter.

« Avec le déclin du monde de l'imprimé, Safarir ne peut malheureusement plus continuer à publier, si bien qu'on a été forcé d'annoncer la fin des activités », explique-t-il.

« C'est plate un chiffre qui n'est pas rond... 299 signifie qu'il manque un seul numéro pour atteindre le chiffre des 300. Peu de magazines mensuels auront publié 300 numéros au Québec, c'est véritablement un exploit », mentionne-t-il également.

« Les dollars recueillis serviront de mise de fond pour la publication et les profits seront remis sous forme d'une bourse pour la relève dans la bande dessinée Québécoise. PERSONNE ne touchera un seul dollar pour la mise sur pied et la production de l'album. Le tout est fait à titre bénévole », précise-t-il.

En moins de 24 h, 47 personnes ont contribué financièrement au projet, pour une somme totale de 2 080 $.

Rappelons que Mike Ward a emprunté la même technique de sociofinancement afin de payer ses frais d'avocats et aider les autres humoristes qui seront aux prises avec des poursuites onéreuses.

Précisons d'ailleurs que la page couverture du 299e numéro du magazine Safarir concerne l'affaire Mike Ward vs. Jérémy Gabriel. « Star Ward, l'éveil de la face », peut-on lire sur la page frontispice.