Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Patrick Groulx nous fait voir du beau dans ce confinement forcé et ça fait du bien

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec l'humoriste Patrick Groulx ce vendredi, en vue de la dernière émission de Maître du chantier (vous pourrez d'ailleurs lire cet entretien lundi sur notre site), et il nous a parlé de sa quarantaine avec un positivisme inspirant, que nous avions envie de vous partager.

« J'essaie d'en profiter pour réfléchir, d'apprendre quelque chose là-dedans et de me poser », indique-t-il. « Je passe beaucoup de temps avec mes enfants, avec ma famille et je te dirais que c'est probablement les plus beaux moments de ma vie avec eux autres. On a des vies de fou. Avec la technologie, on s'en rend compte, on est tellement rejoignable tout le temps. Je ne me souviens pas de la dernière fois où on m'a sacré patience comme ça. Même dans le temps des fêtes, les vacances d'été, la relâche scolaire, il y a toujours des courriels, une urgence quelque part. Ce que ça m'apprend en ce moment, c'est que la terre continue de tourner. »

Patrick Groulx mentionne que la crise l'amène à se questionner aussi d'un point de vue professionnel. « Je ne sais pas ce que ça va faire à ma tournée cette affaire-là. Si tu savais le plaisir que j'ai à faire ce show-là à tous les soirs, mais, on est rendu beaucoup [d'humoristes]. Ça fait juste un an que le show est sorti. On commençait honnêtement à pogner notre air d'aller. C'était super positif. On avait de bonnes ventes de billets. Mais, je me demande si j'étais assez avancé ou si c'était encore assez fragile pour donner une claque à ce show-là. Je ne le sais pas. »

« C'est drôle, pour la première fois de ma vie, je me pose des vrais questions et je me donne vraiment le temps d'y réfléchir. What's next? Je pense qu'il y a 60 shows en même temps. Tout le monde vit une crise, tout le monde essaie de replacer les dates pour sauver les meubles. Je vois ça comme quelque chose de très positif. Je trouve ça l'fun d'avoir le temps de pousser cette réflexion-là. »

On lui souhaite une réflexion saine et profitable.

Il nous a également mentionné qu'il avait ressorti sa guitare. Preuve à l'appui : cette superbe chanson en hommage aux intervenants de première ligne (voir au bas de l'article) qu'il a partagée sur les réseaux sociaux.

On le remercie aussi pour cette vision positive de ce confinement forcé et de cette crise sanitaire et sociale.