L'humoriste Louis T. fait une déclaration touchante sur sa vie et l'autisme

Ce matin, nous avons été très touchés par le message aussi sensible, drôle qu'intelligent publié par Louis T., ancien collaborateur à Entrée principale, sur les réseaux sociaux.

Il y raconte comment il en est venu à découvrir, très récemment, qu'il est autiste.

« «Bizarre», «particulier», «trop rationnel», «inadéquat», «maladroit», «insensible»... Ce sont des mots et qualificatifs que j'ai entendus toute ma vie, depuis mon plus jeune âge. Maintenant, les récents développements dans ma vie, comme avoir un enfant ainsi qu'écrire mon premier one-man-show, m'auront poussé à m'interroger. Moi qui me sent si différent des autres, pourquoi suis-je ainsi? Il y a quelques mois, je suis donc allé consulter un psy. Quelques tests plus tard, j'avais une partie de la réponse à savoir, «qui suis-je ?». Je suis un autiste! »

La conversation, courte, qu'il a échangée avec sa mère à la suite de cette découverte vaut à elle seule le détour.

Il poursuit : « Qu'est-ce que ça change à ma vie de savoir ça? Ça me permet de mieux comprendre certaines erreurs que j'ai commises dans le passé et de les accepter. Aussi, de mieux me préparer pour les défis à venir de la vie quotidienne, encore plus pour les défis que comporte un métier public (quel drôle de choix!).

Pour moi, une chose aussi banale que serrer des mains représente un défi. T'as certainement jamais croisé quelqu'un qui serre la main aussi maladroitement que moi. Je te parle même pas de se faire la bise, là, ça devient franchement désagréable pour tout le monde!

Au fil des ans, ces dernières années plus particulièrement, j'ai fait des progrès, j'ai su développer des astuces, des aptitudes sociales dont je suis pas mal fier. Au point d'être en mesure d'avoir parfois l'air neurotypique (les gens normaux!), la plupart du temps. Enfin je crois, parce que comme je lis difficilement les émotions sur les visages des gens, je suis peut-être toujours le weirdo partout, sans le savoir haha! »

Louis T. indique que « Ce diagnostic signifie pour moi autant un soulagement, que l'arrivée de nouveaux défis. Dont celui de combattre certains préjugés par rapport à l'autisme et plus particulièrement au syndrome d'Asperger. »

Quel message inspirant et positif! Vous pouvez le lire en totalité ci-dessous.